Achat d'une voiture d'occasion : 5 points à vérifier absolument

Plusieurs points doivent être vérifiés avant de faire l'acquisition d'une voiture d'occasion
Plusieurs points doivent être vérifiés avant de faire l'acquisition d'une voiture d'occasion
Votre voiture vient de rendre l'âme et vous n'avez pas d'autre choix que d'envisager l'achat d'une voiture d'occasion ? Voici cinq points à vérifier absolument avant de faire votre choix.
A lire aussi

L'achat d'une voiture d'occasion n'est pas une décision à prendre à la légère. Même lorsqu'on est certain d'avoir trouvé la perle rare, plusieurs points sont à vérifier absolument avant de dégainer son carnet de chèques, ce, pour éviter les mauvaises surprises.

La carrosserie

Inutile de vous préciser que dans le cadre de l'achat d'une voiture d'occasion, mieux vaut inspecter cette dernière en plein jour et par beau temps dans l'idéal. Ces conditions vous permettront en effet vérifier l'état de la carrosserie, de vous assurer de l'absence de rayures (qui peuvent être moins visibles lorsque la voiture est mouillée), de bosses ou autre stigmates d'un choc quelconque. Soyez particulièrement attentif aux surbrillances et traces de vernis qui sont le signe d'une voiture ayant été repeinte. Attardez-vous également sur les joints d'étanchéité et l'alignement des portes.


Les pneus

Pendant que vous faites l'examen de l'aspect extérieur du véhicule, profitez-en pour contrôler l'état des pneus. Ces derniers impactent en effet directement sur la tenue de route du véhicule et donc sur la sécurité du conducteur. Sur un même essieu, les pneus d'un véhicule doivent être de même marque et de dimension identique. Par ailleurs, ils doivent bien évidemment ne comporter ni boursoufflure ni déchirure sur le flanc. Enfin, la profondeur des sculptures doit être conséquente. Gardez également à l'esprit, lors de votre inspection, qu'une usure irrégulière des pneus est le signe d'un défaut d'équilibrage et de parallélisme, ou de pneus sur gonflés (ou sous-gonflés).


Le carnet d'entretien

C'est le document qui vous permettra d'en apprendre davantage sur le passé du véhicule : année de mise en circulation, modèle, carburant utilisé, caractéristiques techniques et mécaniques, etc. Grâce à lui, vous saurez également si les révisions ont été effectuées aux périodes préconisées par le constructeur, vous aurez le détail des contrôles basiques auxquels le véhicule a été soumis et saurez si des réparations mécaniques d'importance ont été réalisées. Autant d'éléments qui interviennent dans le calcul de la cote auto et donc dans le prix que vous devrez déboursez pour acquérir le véhicule en question. Attention, méfiez-vous d'un vendeur qui rechignerait ou serait incapable de vous présenter ledit carnet. Cette incapacité peut être le signe que le véhicule n'a pas reçu les soins nécessaires à son bon fonctionnement et à sa longévité.


Le moteur et les niveaux

Vérifier les niveaux d'huile moteur et de liquide de refroidissement vous donnera une bonne indication sur l'entretien de la voiture que vous convoitez. Contrôlez la batterie et assurez-vous de l'absence de traces d'huile ou de dépôt blanchâtre. Attardez-vous sur l'état de la courroie de distribution, cette dernière devant être changée environ une fois tous les 80 000 km, au risque d'abîmer le moteur. Assurez-vous également de la correspondance entre les étiquettes de vidange et le kilométrage, ainsi que de la concordance entre la carte grise et le numéro de châssis.


L'intérieur

Enfin, après avoir inspecté scrupuleusement l'extérieur du véhicule et ce qu'il a sous le capot, penchez-vous sur son intérieur. Vérifiez l'état des sièges avant et arrière, avec une vigilance accrue sur les ceintures de sécurité. Testez tous les éléments et options du tableau de bord tels que le chauffage, la climatisation, la ventilation, l'éclairage, les feux, les essuie-glaces ou encore les vitres électriques. Sachez par ailleurs que des taches d'eau sur les tapis intérieurs ou dans le coffre peuvent être le signe d'une fuite venant de la carrosserie. Ouvrez l'oeil donc. Enfin, regardez attentivement le compteur kilométrique afin de vous assurer qu'il n'a pas été trafiqué.

Si vous avez le moindre doute après avoir fait toutes ces vérifications, passez votre chemin et mettez-vous en quête d'un autre véhicule. Dans le cas contraire, demandez à prendre le volant pour faire un essai sur route.