Société
"Arrêtez de vous dorer la pilule !" : pourquoi il faut signer cet appel à la contraception masculine
Publié le 24 août 2022 à 17:13
Par Clément Arbrun | Journaliste
Passionné par les sujets de société et la culture, Clément Arbrun est journaliste pour le site Terrafemina depuis 2019.
Beaucoup de femmes mais également beaucoup d'hommes la font circuler depuis quelques jours sur les réseaux sociaux : Libé a mis en ligne une pétition afin de développer la contraception masculine en France. Un appel qui importe.
"Arrêtez de vous dorer la pilule !" : pourquoi il faut signer cet appel à la contraception masculine
La suite après la publicité

"Bien des hommes hétérosexuels continuent de se reposer sur leurs partenaires. Or, il est de leur responsabilité de se saisir de cette question cruciale pour l'égalité entre les genres. C'est aussi celle de la société toute entière. Que font les politiques ?". Elle est éloquente, cette pétition mise en ligne du côté de Libération et défendant le développement de la contraception masculine, cette fameuse "question cruciale".

L'espace d'un texte militant porté par de nombreuses et célèbres signataires, comme Christophe André, psychiatre et auteur, Baptiste Beaulieu, romancier et médecin, Antoine Dole, créateur de la série de BD Mortelle Adèle, Samuel Etienne, journaliste streamer à retrouver sur Twitch, ou encore Guillaume Meurice, humoriste et romancier, l'ex-footballeur Lilian Thuram, le médecin et écrivain Martin Winckler, ainsi que l'auteur de BD Zep, on nous le rappelle noir sur blanc : l'égalité femmes-hommes ne sera réelle en matière de santé sexuelle "que lorsque les hommes prendront leur part en matière de contraception".

Un discours qui interpelle directement le gouvernement.

A quand "une véritable politique de la contraception masculine en France" ?

Car cette pétition pour la contraception masculine demande à agir. "Nous réclamons de la part des ministres François Braun, à la Santé, Isabelle Rome à l'Egalité, ainsi que des parlementaires, que soit mise en place une véritable politique de la contraception masculine en France", assure ainsi ce texte. Une pétition qui constate que le contrôle des naissances "reste encore à la charge des femmes" dans la France actuelle.

Le but de ce texte est également de briser le tabou de la contraception masculine, qui ne concernait que 200 rendez-vous sur les 21 000 consultations autour de la contraception recensées par le Planning familial cette année. "Pourtant, il existe des solutions : slip chauffant, injection hormonale, gel bloquant... Des alternatives à la contraception féminine sont depuis des décennies à l'étude. Mais elles en sont encore à leurs balbutiements, en raison de la frilosité du monde politique et de l'industrie pharmaceutique", déplore ce texte.

Pas très encourageant dans un pays ou seulement moins de 1% des hommes ont recours, par exemple, à la congélation de leur sperme. En outre, rappelle le Huffington Post, seules deux contraceptions masculines sont pour le moment reconnues en France : les préservatifs et la vasectomie. Un texte important et qui, on en doute pas, devrait faire débat.

Mots clés
Société News essentielles contraception Santé hommes / femmes Sexo
Sur le même thème
Les articles similaires
Alcool : les femmes pratiquent de plus en plus le "binge drinking", et c'est inquiétant play_circle
Santé
Alcool : les femmes pratiquent de plus en plus le "binge drinking", et c'est inquiétant
23 janvier 2024
"Des cinéastes qui ont abusé des femmes..." : Macha Méril parle de François Truffaut play_circle
Culture
"Des cinéastes qui ont abusé des femmes..." : Macha Méril parle de François Truffaut
6 mars 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news