Le fossé masturbatoire se réduit (et c'est une bonne nouvelle)

En ce jeudi 23 juin, Journée Mondiale de la Masturbation Egalitaire, un sondage mené par Womanizer révèle que le fossé masturbatoire est moins prononcé qu'en 2021. Une bonne nouvelle à célébrer... au lit ?
À lire aussi

Attirer symboliquement l'attention sur l'écart de masturbation entre les femmes et les hommes, voilà le but derrière la Journée Mondiale de Masturbation Egalitaire, créée par Womanizer.

Pourquoi le 23 juin ? Car c'est la date de l'année qui représente le jour où les femmes commencent à se masturber, quand les hommes le font depuis le début. Contrairement à 2021, où le fossé masturbatoire mondial était de 62 %, en 2022, on passe à 47 %, d'après une enquête menée en coopération avec Lucid sur 315 hommes et femmes. Un progrès réjouissant.

De l'importance de la sensibilisation

"En 2022, le fossé masturbatoire en France s'élève ainsi à 56 % contre 63 % en 2021", note l'étude. "Le résultat signifie que la Journée de la Masturbation Égalitaire tombe le 24 juillet cette année (le 18 août en 2021). En moyenne, les hommes français se masturberont 144 fois par an, contre 63 fois pour les femmes. 22 % des femmes ne se masturbent pas du tout, contre seulement 12,76 % des hommes, ce qui est conforme au chiffre global pour les participants masculins. En comparaison, dans le monde, 24 % des femmes ne se masturbent jamais."

Du côté de l'éducation sexuelle aussi, les choses doivent bouger. Et un dialogue ouvert s'installer plus sereinement dans les familles comme à l'école. Ainsi, pas moins de 36 % des personnes interrogées pensent que les parents devraient parler à leurs enfants de masturbation dès l'âge de 13 ans, quand 31 % des sondé·es aimeraient en savoir plus sur le plaisir ou sur la façon de parler de sexe. Pour de nombreux·ses participant·es, ces cours essentiels dès l'adolescence se sont limités à la contraception, à la grossesse et aux organes reproducteurs.

"Ces résultats montrent à quel point il est important de sensibiliser à la sexualité féminine et au désir", affirme Joanna Rief, responsable de l'autonomisation sexuelle chez Womanizer. Et d'insister sur le positif : "C'est formidable de voir qu'un changement social est en cours et que nous sommes autorisés à y contribuer."

Le fossé masturbatoire par pays

Afin d'en savoir plus sur la situation des pays étudiés, Womanizer a établi un classement révélateur des différentes journée de la masturbation égalitaire en 2022 et qui établit donc les pays où les femmes se masturbent le plus (spoiler, la France se place en fin de tableau). Le voici :

  • Royaume-Uni : le 8 mai
  • Hong Kong RAS : le 14 mai
  • Espagne : le 26 mai
  • Etats-Unis : le 31 mai
  • Australie : le 7 juin
  • Italie : le 10 juin
  • Allemagne : le 10 juin
  • Canada : le 14 juin
  • Autriche : le 3 juillet
  • Corée du Sud : le 9 juillet
  • Japon : le 12 juillet
  • Suisse : le 19 juillet
  • France : le 24 juillet
  • Nouvelle Zélande : le 3 août
  • Taiwan : le 31 août
  • Singapour : le 27 septembre

Vous savez ce qu'il vous reste à faire pour gagner des places !