5 méthodes d'éducation scandinaves surprenantes qui ont fait leur preuve

La Scandinavie est un modèle social à bien des égards. Les Danois sont les plus heureux·euses du monde, et les Suèdois·es n'ont pas leur pareil en matière de développement personnel. Un autre domaine dans lequel les Scandinaves sont très forts ? L'éducation des enfants.
A lire aussi
Ces 25 hommes ont décidé du sort de l'utérus des femmes d'Alabama
News essentielles
Ces 25 hommes ont décidé du sort de l'utérus des femmes...

Les parents scandinaves - ceux qui vivent en Norvège, au Danemark, en Finlande, en Islande et en Suède - abordent l'éducation des enfants sous un angle totalement différent de celui des parents français. Alors, qu'est-ce que les Scandinaves ont de plus que nous ?

À première vue, certaines méthodes d'éducation parentale scandinaves peuvent sembler bizarres, mais elles ont en fait beaucoup de sens car elles promeuvent l'indépendance, la prise de risques et l'éducation bienveillante.

Ces méthodes font d'ailleurs figurer ces pays d'Europe du Nord parmi les champions en terme de bien-être des enfants dans les pays riches, alors que la France arrive en 19e place (selon le rapport Unicef 2017).

Voici 5 méthodes éducatives scandinaves qui ont fait leurs preuves.

1- Laisser la poussette dehors quand il fait -5° avec bébé dedans

En Scandinavie, les parents n'hésitent pas à sortir leurs bébés par des températures glaciales afin de les faire dormir dans le froid. Cette tradition, très naturelle chez les Scandinaves mais qui semble un brin saugrenue à nos yeux de Français·es, a été instaurée dans les années 40, quand la mortalité infantile était élevée et que la qualité de l'air à l'intérieur des habitations était mauvaise.

Une donnée qui se vérifie encore quand on sait que 30% des écoliers français sont exposés à des composés organiques volatiles, d'après une étude de l'Inserm dévoilée en 2012.

D'après le chercheur finlandais Marjo Tourula, auteur d'une étude sur la "sieste scandinave" en 2011, les siestes des enfants dormant à l'extérieur dureraient plus longtemps. Selon ce dernier, cela tiendrait notamment au fait que les bébés emmitouflés peuvent moins bouger et donc se réveillent moins souvent.

2- Bannir les châtiments corporels

La Suède a été le premier pays à interdire la fessée en 1979, suivie de près par la Finlande (1983) et la Norvège (1987). En France, cette question qui jusqu'à il y a quelques mois faisait encore l'objet de débats, est en passe de devenir interdite.

La proposition de loi contre la fessée et autres formes de violences dites éducatives a en effet été adoptée par le Parlement à 51 voix contre 1 et 3 abstentions le 29 novembre dernier.

Comme nous l'a expliqué la psychologue pour enfants Florence Millot, les châtiments corporels pratiqués en guise de punition peuvent causer des traumatismes psychologiques considérables sur l'enfant quand ils sont pratiqués trop souvent.

"À long terme, cela peut rendre l'enfant plus introverti, plus craintif à l'idée de participer en classe ou de s'exprimer en dehors de la maison. Il risque aussi à l'âge adulte de reproduire ce schéma ou de se défendre par le biais de l'agressivité", développe l'experte.

3- Abolir les stéréotypes de genre

Les Scandinaves ne font pas grand cas du sexe de leurs enfants et sont très attachés au fait de traiter les garçons et les filles de la même façon, sans véhiculer des stéréotypes genrés. En Suède, certaines écoles ont instauré le principe de pédagogie neutre.

Dans ces établissements scolaires, on ne parle pas de "garçons" et de "filles", mais tout simplement d' "humains". Ces écoles maternelles privilégient les livres modernes et inclusifs qui mettent en scène des protagonistes dont le sexe n'est jamais spécifié.

5 méthodes d'éducation scandinaves surprenantes mais qui ont fait leur preuve
5 méthodes d'éducation scandinaves surprenantes mais qui ont fait leur preuve

4- Encourager la nudité

Les familles scandinaves sont généralement assez décontractées en ce qui concerne la nudité à la maison. Les enfants sont encouragés à courir nus, à l'intérieur et à l'extérieur, dans la mesure du possible.

Dans tous les pays scandinaves, la nudité est parfaitement acceptée, dans la mesure où elle respecte la pudeur des co-citoyen·es. L'idée est d'élever des humains qui ont une pleine connaissance de leurs fonctions corporelles et une parfaite acceptation de leur morphologie.

5- Favoriser les activités en extérieur

Les Scandinaves accordent beaucoup d'importance au temps passé à l'extérieur : qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il fasse beau.

Selon un proverbe norvégien : "Il n'y a pas de mauvais temps, que des mauvais vêtements." Les parents s'assurent donc généralement que leurs enfants jouent dehors tous les jours.

Le Danemark est le pays fondateur des "Forest School", ces écoles maternelles où les cours sont exclusivement dispensés en forêt. Un concept dont se sont rapidement emparés les autres pays d'Europe du Nord, ainsi que l'Allemagne, mais qui commence tout juste à émerger en France.