François Bayrou : heureux en couple avec Élisabeth Perlant (Babeth) et 17 fois grand-père !

Discret sur sa vie privée, François Bayrou est pourtant un homme très occupé avec pas moins de six enfants et au moins dix-sept petits enfants !
A lire aussi

Né en 1951 au sein d'une famille d'agriculteurs, rien ne destinait François Bayrou à devenir une figure politique importante. Et pourtant, en 2007 il fonde le MoDem et sera même candidat à trois reprises à l'élection présidentielle. Mais si l'on connait bien l'homme politique qui se cache derrière François Bayrou, on connait moins l'homme privé, père de six enfants, marié depuis 1971 à la même femme.

Une famille nombreuse et heureuse

Marié avec Elisabeth Perlant depuis 1971, François Bayrou est l'heureux papa de six enfants dont il est particulièrement fier : Hélène, Marie, Dominique, Calixte, Agnès, André. Et pour cause puisque tous ses enfants sont surdiplômés, à l'image d'une de ses filles qui a été reçue à Polytechnique en 1994, ou de son fils cadet qui est professeur de lettres.

"Le plus beau de mes succès, c'est l'amour que mes enfants se portent entre eux." (Le Journal du Dimanche)

Evidemment, une fois ces enfants devenus grands, François Bayrou est devenu grand-père. Il l'était pour la dix-septième fois en 2013 avec la naissance du petit Abel. Une naissance importante pour le fondateur du MoDem qui n'avait avant cela que des petites-filles.

"Ce dont il se souvient, ce sont d'abord ces jambes, droites, belles attaches fines. Puis son visage. " Je me suis dit : cette fille, elle est pour moi." ("Bayrou l'obstiné" de Rodolphe Geisler)

Très discrète, Elisabeth Bayrou préfère se tenir à l'écart des médias, des caméras et des flashs, même en période électorale. Professeure de lettres classiques, celle que l'on surnomme Babeth a fait le choix de cesser de travailler suite à la naissance de son troisième enfant. Dans le livre "Bayrou l'obstiné" de Rodolphe Geisler, on apprend aussi que "Babeth" aime sa liberté et s'agace de voir son mari l'appeler plusieurs fois par jour sans raison particulière.

"Elle déteste les mondanités. Depuis que son mari est député de Pau, c'est-à-dire depuis plus de 25 ans, Babeth a toujours, avec la même constance, refusé de se rendre à un dîner de notables en ville. (...) Tout au plus accepte-t-elle de faire une brève apparition au bras de son époux à chaque présidentielle" ("Bayrou l'obstiné" de Rodolphe Geisler)