Rock'n'Roll Camp for Girls : ces colos rock pour ados qui déchirent

Le Rock'n'Roll Camp for Girls est un programme d'été destiné aux jeunes américaines désireuses d'apprendre à chanter ou jouer d'un instrument... et de trouver leur voie.
A lire aussi

Le départ en colonie de vacances est en général toute une affaire : il faut convaincre les enfants que c'est une bonne chose avant de partir, et il faut les arracher à leurs nouveaux amis quand ils reviennent. C'est un excellent moyen de leur faire vivre des expériences qu'ils n'auraient pas forcément l'occasion de vivre au quotidien, de leur faire tester de nouvelles choses, de nouveaux paysages, de nouvelles activités, et faire de nouvelles rencontres. C'est un concentré de nouvelles expériences en une ou deux semaines qui laisse rarement indifférent. Et parfois, ça peut même créer des vocations... et forger des personnalités.

Aux États-Unis, en plus des colos traditionnelles, il existe une quantité de variantes plus ciblées de séjours pour enfants et ados. Parmi eux se trouve le Rock'n'Roll Camp for Girls - une colo 100% réservée aux filles qui veulent apprendre à jouer d'un instrument, à chanter ou qui souhaitent exercer leur talent dans un environnement plus propice et bienveillant.

Dans ces colos, on reprend le flambeau allumé par les Riot Grrrls dans les années 90. On surfe sur une alternative alliant rock et féminisme, acceptation de soi et des autres, tolérance et développement personnel.

Leur mission est simple :

"Le Rock'n'Roll Camp for Girls, association à but non-lucratif, a pour but de développer l'estime de soi des filles via la création de musique et les représentations. En proposant des ateliers et de l'apprentissage technique, nous créons des opportunités d'apprendre les qualités de leader, nous cultivons une communauté basée sur le soutien des pairs et des mentors et nous encourageons un changement social et le développement d'abilités variées."

À travers la musique, les filles qui se rendent dans les RnRC4G (le petit surnom de ces camps rock'n roll) apprennent à découvrir non seulement l'histoire d'autres artistes féminines (en plus des Riot Grrrls), à laisser parler leur créativité et à construire des choses qui leur ressemblent - tout en se construisant elles-mêmes.

Un aperçu de la vie au RnRC4G.

Les filles sont encouragées à jouer le jeu, à y aller à fond et à y croire. Être une rockstar, c'est avant tout une question d'attitude et c'est à la portée de chaque fille qui se présente au RnRC4G.

Ces séjours se déroulent un peu partout aux États-Unis et proposent même aux femmes adultes qui seraient intéressées de se porter volontaires pour encadrer les filles pendant leur semaine au camp. C'est le cas par exemple de Bree Davies, qui raconte son expérience sur le site Westword :

"J'ai récemment passé six jours à faire du volontariat au Girls Rock Camp de Denver. Pendant une semaine, chaque été, j'ai la possibilité de voir des enfants (beaucoup d'entre eux n'ont jamais eu un instrument de musique entre les mains avant cette expérience) apprendre à faire de la musique, monter un groupe, écrire une chanson et la jouer sur une scène devant des centaines de personnes. En tant que Band Coach (coach de groupe), j'aide un groupe de filles âgées de 8 à 10 ans se frayer un chemin dans tout ça, en les influençant le moins possible. La majorité de mon temps au Girls Rock Camp est passé à surveiller des moments clés et à m'assurer que les idées de chaque enfant sont reconnues et intégrées au produit final."

C'est un environnement sain, fertile et encourageant qui est créé dans chaque chapitre du RnRC4G, peu importe que ça se déroule à Portland, Denver ou Los Angeles, la promesse est la même : chaque participante pourra se sentir écoutée, valorisée et encouragée.

Et depuis qu'il a été fondé par une étudiante de Portland en 2001, le camp a pris de l'ampleur. Un film, intitulé "Girls Rock! The Movie" a bénéficié d'une sortie nationale en 2008. La même année, un livre, "Rock'n'Roll Camp for Girls: How to Start a Band, Write Songs, Record and Album, and Rock Out!" a été publié aux éditions Chronicle Books. Il a d'ailleurs été préfacé par Carrie Brownstein, la chanteuse et guitariste du groupe Sleater-Kinney, membre du mouvement Riot Grrrl, qui a fait son grand comeback cette année dans le paysage musical.

Les organisateurs du RnRC4G croient dur comme fer qu'en encourageant les filles dès le plus jeune âge à s'exprimer sans tabou, sans se cacher, sans honte et sans retenue, nous pourrons créer une nouvelle génération plus forte, plus affirmée, qui répandra des valeurs indispensables qui permettront, peut-être, de créer un monde meilleur.

Ça donne envie d'exporter le concept.