Grossesse non-binaire, visage qui fond, poignée "pluriethnique" : voici les nouveaux emojis

Grossesse non-binaire, visage qui fond, poignée "pluriethnique" : voici les nouveaux emojis
Grossesse non-binaire, visage qui fond, poignée "pluriethnique" : voici les nouveaux emojis
102 nouveaux pictogrammes ont été dévoilés par Emojipedia le 17 juillet dernier. Parmi eux, un emoji représentant la grossesse d'une personne non-binaire et celle d'un homme transgenre. Une inclusivité réjouissante.
A lire aussi

L'objectif de la version Emoji 14.0 conçue par Unicode est clair : apporter plus d'inclusivité au clavier de symboles qui ponctuent nos échanges digitaux. Parmi les 102 nouveaux petits dessins de bouffe, smileys, et autres poignées de main proposées ce mois-ci par l'entreprise de design, plus de la moitié sont des variations de couleur de peau pour des signes déjà existants ou récemment créés, révèle le magazine américain Business Insider.

Autre innovation de taille : l'apparition de deux nouveaux personnages humains avec un ventre arrondi de grossesse. Une personne non-binaire et un homme, déterminé par sa moustache. Ou encore, une personne avec une couronne, qui sera disponible à côté des originaux prince et princesse. On retrouve également un visage qui fond, un autre qui met ses mains devant les yeux pour ne pas être regardé, un coeur avec les doigts ou encore le signe de ralliement des fans de K-pop : index et majeurs croisés, pointés en avant. Là encore, le symbole est proposé avec un choix de carnation multiple.

Un emoji breakdanceur·euse pour casser les normes de genre ?

"Quelques emojis n'ont toujours pas d'option de neutralité de genre, principalement dans les cas où l'on ne sait pas exactement ce qu'implique une approche de neutralité de genre appropriée", précise toutefois le Guardian.

"Les deux émojis danseurs, par exemple, représentent un danseur de disco et une danseuse de flamenco : les options en cours de discussion comprennent l'offre de versions identiques de chacun pour les autres genres (permettant aux hommes de se représenter éblouissants dans une robe rouge, par exemple) ; l'offre d'alternatives appropriées au genre (avec un nouveau danseur de flamenco masculin) ; ou, l'option préférée, le choix d'un style de danse à proposer dans une version non-genrée. Emojipedia a suggéré le breakdancing."

A lire le commentaire de l'encyclopédie Emojipedia, qui a dévoilé les nouveautés le samedi 17 juillet à l'occasion de la journée internationale de l'emoji - ça ne s'invente pas - ces pictogrammes "viennent compléter l'initiative du consortium pour proposer des versions masculines, féminines et neutres de chaque émoji disponible, ainsi qu'une sélection de teintes de peau".

Une représentation réjouissante... qui doit encore passer l'étape validation finale, avant d'être approuvé par les fabricants de smartphones et installés dans chaque système (iOS, Android...). Rendez-vous en septembre 2021 pour la liste officielle.