L'industrie du cinéma européen adopte une déclaration pour l'égalité femmes-hommes

L'industrie du cinéma européen adopte une déclaration pour l'égalité femmes-hommes
L'industrie du cinéma européen adopte une déclaration pour l'égalité femmes-hommes
Réunis pour l'ouverture du Festival du film de Sarajevo vendredi 14 août, des représentants des ministères de la culture et des fonds du cinéma de toute l'Europe ont adopté une déclaration sur l'égalité des sexes dans l'industrie du film européen.
A lire aussi
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de la réalisatrice Pia Marais
News essentielles
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de la...

Emma Watson , fervente partisane de l'égalité entre les femmes et les hommes, s'en est elle aussi réjouie sur Twitter .


Vendredi 14 août 2014, alors que s'ouvrait en Bosnie-Herzégovine le Festival du film de Sarajevo, représentants des ministères de la culture et des fonds du cinéma se sont entendus pour adopter une déclaration sur l'égalité entre les sexes dans l'industrie audiovisuelle européenne.


En France, seuls 22% des réalisateurs sont des femmes

Entérinée à l'issue d'une conférence intitulée "Les femmes dans l'industrie cinématographique d'aujourd'hui: les questions sexospécifiques. Pouvons-nous faire mieux?", cette déclaration vise à promouvoir l'accès des femmes au financement des films et à améliorer leur représentation à l'écran. Une bonne nouvelle quand on sait que les femmes sont toujours sous-représentées dans l'industrie du cinéma. Selon une étude réalisée en mars 2014 par le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), seuls 22% des réalisateurs en France sont des femmes, et ces dernières continuent de percevoir un salaire de 32% inférieur à celui de leurs homologues masculins.


La déclaration souligne qu'une "véritable démocratie doit utiliser pleinement les compétences, les talents et la créativité des femmes et des hommes", et invite le Conseil de l'Europe à encourager ses États membres à mettre en oeuvre des politiques visant à réduire les déséquilibres entre les sexes dans l'industrie audiovisuelle européenne.


Parmi les autres pistes proposées par la déclaration, celles visant à améliorer la visibilité des femmes cinéastes en Europe, à sensibiliser les publics à travers des conférences, la publication d'études et la diffusion d'exemples appliquant le mieux ces pratiques égalitaires. Les signataires veulent aussi encourager les cinéastes à représenter plus justement les femmes à l'écran et favoriser la nomination de davantage de femmes à des postes décisionnaires au sein de l'industrie cinématographique. Enfin, la déclaration encourage les États membres de l'UE de produire des statistiques fondées sur le sexe et d'analyser les causes de la marginalisation des femmes dans l'industrie. L'ensemble de ces dispositions seront menées avec le soutien d'Eurimages, le Fonds de soutien au cinéma européen.


Bien qu'encourageante, cette déclaration en faveur de l'égalité femmes-hommes dans le milieu du cinéma ne sera réellement suivie d'effets que si les principaux acteurs s'engagent à la faire respecter. En 2008, une déclaration similaire avait été adoptée à Madrid pour appeler à "faire de l'égalité une réalité". Une initiative pas vraiment productive, si l'on en croit The Hollywood Reporter , puisque réalisatrices et productrices représentent encore moins de 20% des films réalisés chaque année en Europe.