Comment stimuler mon "nerf vague" pour réduire mon stress ?

Comment stimuler le nerf vague ?
Comment stimuler le nerf vague ?
Le nerf vague est la voie nerveuse la plus longue de notre corps. Il régule la fatigue et permet de mieux répondre au stress. Des exercices tout simples permettraient de le stimuler et nous aideraient ainsi à réduire notre anxiété.
A lire aussi

On entend beaucoup parler du nerf vague sans trop savoir de quoi il s'agit et si l'on sait qu'il faut en prendre soin, on n'a aucune idée de la manière de faire... Tâchons d'y voir plus clair et surtout de découvrir comment la réflexologie peut vous aider à tonifier ce nerf vague. Voici l'éclairage d'Emmanuelle COSSU, réflexologue.

Le nerf vague, qu'est-ce que c'est ?

Le nerf vague, aussi appelé nerf pneumogastrique, est le nerf crânien dont le territoire est le plus étendu (d'où son nom) : il s'étend du cervelet jusqu'au thorax et à l'abdomen. C'est une voie très importante de la régulation végétative parasympathique.

  • Végétative : on appelle aussi "autonome" ce système qui permet de réguler différentes fonctions automatiques de l'organisme (digestion, respiration, circulation artérielle et veineuse, pression artérielle, sécrétion et excrétion).
  • Parasympathique : opposé à l'orthosympathique, le rôle du système nerveux parasympathique est en général, de ralentir les fonctions organiques dans un objectif de conservation de l'énergie

Notre nerf vague s'occupe donc, de manière autonome, de ralentir notre organisme quand c'est nécessaire et de stimuler la digestion puisque cette dernière ne peut se faire efficacement que lorsqu'on est au calme. En d'autres termes, il abaisse le rythme cardiaque et la tension artérielle. En revanche, il augmente les sécrétions salivaires, gastriques et intestinales pour faciliter la digestion.

Pour ce faire, il déclenche la sécrétion d'acétylcholine, neurotransmetteurs dont les principaux effets sont un ralentissement de la fréquence des battements du coeur, une diminution du calibre des bronches, une baisse de la tension artérielle, un renforcement de la contraction des muscles autonomes du tube digestif et une augmentation de la sécrétion de la salive et des sucs digestifs.

Nerf vague
Nerf vague

Comment apaiser le nerf vague avec la réflexologie

La réflexologie, en activant de manière adaptée les zones réflexes correspondant au trajet du nerf vague (le cerveau, le cou, la trachée/oesophage, les poumons, le tube digestif dans son ensemble et les reins) va permettre de le stimuler naturellement. Enfin, on mixera les manoeuvres réflexologiques avec des exercices respiratoires ciblés qui permettront d'accentuer le lâcher-prise et la relaxation du nerf vague.

Par ailleurs, des études prouvent depuis longtemps que la réflexologie a une action concrète sur le système parasympathique et la sécrétion des neuromédiateurs du bien-être : sérotonine, GABA et bien entendu acétylcholine.

En complément, on pourra conseiller des exercices simples à faire à la maison :

  • Se gargariser
  • S'allonger sur le côté gauche si l'on a des désordres digestifs, côté droit s'ils sont plutôt cardiaques.
  • Se passer un gant frais dans le coup.
  • Fredonner.
  • Pratiquer la visualisation.
  • En cas d'extrême urgence : mâcher un chewing gum

On peut de manière simple, naturelle et agréable, tonifier son nerf vague, ce grand pacificateur si important pour notre bien-être et notre santé. En cas de stress généralisé, ou de brusques problèmes de troubles du rythme cardiaque, problèmes digestifs, difficultés respiratoires, troubles de la parole, pensez à la réflexologie.

Par Emmanuelle COSSU, réflexologue certifiée et validée du réseau Medoucine.