La campagne mortelle d'un collectif contre le sexisme

Une affiche de la campagne d'Ensemble contre le sexisme
Une affiche de la campagne d'Ensemble contre le sexisme
Pour faire la promotion de la deuxième journée nationale de lutte contre le sexisme, le collectif Ensemble contre le sexisme a lancé une campagne d'affichage où le sexisme est le sicaire des ambitions et des corps des femmes.
A lire aussi
En Algérie, une campagne contre la pression sociale du port du hijab
News essentielles
En Algérie, une campagne contre la pression sociale du...

C'est une campagne coup de point qui vient d'être lancée par le collectif Ensemble contre le sexisme. Il rassemble 33 organisations qui se "mobilisent afin de lutter contre les agissements, les discriminations et les violences sexistes, sous toutes leurs formes et dans les secteurs de la sphère privée et professionnelle".


Lancée le 19 décembre, cette campagne choc a été réalisée gratuitement par l'agence de publicité Nude. Elle a été pensée pour la deuxième journée nationale de lutte contre le sexisme qui se tiendra le 24 janvier.


Sur les affiches : des tombeaux, des urnes, des couronnes de fleurs ou des plaques funéraires. Il et elles représentent tous les espoirs brisés des femmes de la création d'entreprises à la pratique d'un sport interdit aux femmes, mais aussi l'annihilation de la sexualité des excisées, tous et toutes tué·es sur l'autel du sexisme.


Ensemble contre le sexisme s'est basé sur cette étude du CSA pour créer ses affiches : "40% des femmes interrogées rapportent avoir un jour été victimes soit d'une humiliation soit d'une injustice liée à leur sexe".

Campagne d'Ensemble contre le sexisme
Campagne d'Ensemble contre le sexisme
Campagne d'Ensemble contre le sexisme
Campagne d'Ensemble contre le sexisme

Une affiche rappelle que la lutte greco-romaine est encore interdite aux femmes en compétition ou que les femmes gagnent toujours 24% de moins que les hommes.


Le sexisme enterre également leur corps puisque : "53 000 femmes ayant subi une forme de mutilation sexuelles vivent en France. 62 000 femmes sont victimes de viol ou de tentative de viol chaque année."


Les affiches notent qu'en 2016, "seulement 8% des start-up françaises étaient créés ou dirigées par des femmes".

Cette campagne diablement efficace se déploiera sur 90 panneaux publicitaires dans le métro de la ville de Paris mais aussi dans la presse.

Campagne d'Ensemble contre le sexisme
Campagne d'Ensemble contre le sexisme
Campagne d'Ensemble contre le sexisme
Campagne d'Ensemble contre le sexisme

Parmi les membres du collectif Ensemble contre le sexisme créé en 2016 à l'occasion de la campagne "Sexisme pas notre genre", on compte entre autres aujourd'hui l'Aafa –Tunnel de la comédienne de 50 ans, Femmes Solidaires, la Fondation des Femmes, le Haut Conseil à l'égalité, les Chiennes de garde ou le comité ONU Femmes France.

Pour ce rassemblement d'associations, de réseaux et d'organisations : "L'enjeu est de rendre avant tout visible et identifiable, par toutes et tous, le sexisme et de proposer de ce fait des actions afin de lutter contre ce fléau, source principale des inégalités entre les femmes et les hommes."

La journée de lutte contre le sexisme le 24 novembre aura pour thématique "Libres...", et s'articulera autour de trois ateliers "pour écouter, débattre et aborder le sexisme sous différents angles : Libres en ligne, Libres en ville et Libres de grandir".

Pour participer à cette journée de réflexion pour la lutte contre le sexisme vous pouvez vous inscrire en cliquant sur ce lien.