Golden Globes : The Artist, The Descendants, Shame, qui sont les favoris ?

Golden Globes : The Artist, The Descendants, Shame, qui sont les favoris ?
Golden Globes : The Artist, The Descendants, Shame, qui sont les favoris ?
La cérémonie des Golden Globes, répétition générale consacrée avant les Oscars, aura lieu le 15 janvier à Los Angeles. Une compétition de haute voltige s'annonce entre « The Artist », « The Descendents », ou « La Couleur des sentiments ». Côté acteurs, le niveau est assuré entre George Clooney, Ryan Gosling, Brad Pitt ou Michael Fassbender… Nos pronostics !
A lire aussi


Meilleur film dramatique : « The Descendants »
Le dernier film d’Alexander Payne (réalisateur de « Sideways », Oscar du meilleur scénario adapté en 2005) a conquis les critiques aux Etats-Unis depuis sa sortie en novembre 2011. Adapté du roman du même nom de Kaui Hart Hemmings, le film a déjà remporté le prix du meilleur film décerné par la Los Angeles Film Critics Association. Georges Clooney (nommé dans la catégorie Meilleur acteur dans un drame) campe un papa bouleversé et chamboulé par l’accident de sa femme et la révélation de ses infidélités, qui tente avec sa bonne volonté de recréer le lien avec ses deux filles ados. (Sortie française le 25 janvier 2012)
Les concurrents : « The Descendants » devra faire la différence face à « la Couleur des sentiments », de Tate Taylor (5 nominations), le succès de l’été aux Etats-Unis adapté du best-seller « The Help » de Kathryn Stockett. Dans la course aussi : « Hugo Cabret » (4 nominations), « Les Marches du Pouvoir », « Le Stratège », et « Cheval de guerre ».
Bande annonce « The Descendants »


Meilleure comédie : « The Artist »
Meilleur réalisateur : Michel Hazanavicius
Parce que le film muet de Michel Hazanavicius était un pari audacieux. Parce qu’il a emporté les suffrages du jury lors du dernier Festival de Cannes (Prix d’interprétation masculine pour Jean Dujardin), et parce que Hollywood pourrait avoir envie de rendre hommage à un film qui lui rend hommage… « The Artist » décrit en effet la chute inexorable d’un acteur du cinéma muet, soudain has been dans le Hollywood de la fin des années 20. Pour info, le film a déjà remporté, entre autres, le trophée du meilleur film et réalisateur au New York Film Critics Circle, le titre du film de l'année par le Time, et onze nominations aux Critics choice awards.
Les concurrents : Le film de Woody Allen « Midnight in Paris » et « My week with Marilyn » de Simon Curtis (sortie française le 7 mars), sont aussi dans les starting-blocks, à côté de « 50/50 » de Jonathan Levine, et « Mes meilleures amies » de Paul Feig.
Bande-annonce « The Artist »


Meilleur acteur dans un drame : Michael Fassbender dans « Shame »
Le très beau gosse du film de Steve Mc Queen, vu aussi dans « Inglorious Basterds » de Quentin Tarantino, et plus récemment dans « A Dangerous Method » de David Cronenberg, s’impose comme un des nouveaux acteurs chouchous du cinéma anglo-saxon. Emouvant et troublant par son intensité à l’écran dans le rôle de Brandon, un quadra que son addiction au sexe est en train de consumer, il a remporté le prix d’interprétation masculine à la Mostra de Venise 2011, et celui du Meilleur acteur de la Los Angeles Film Critics Association.
Les concurrents : La bataille n’est pas gagnée d’avance puisque les concurrents sont des pointures comme Georges Clooney dans « The Descendants », Brad Pitt dans « Le Stratège », Leonardo DiCaprio dans « J. Edgar », et Ryan Gosling dans « Les Marches du Pouvoir ».
Bande-annonce de « Shame »


Meilleure actrice dans un drame : Meryl Streep dans « The Iron Lady »
Ca manquerait presque d’originalité, Meryl Streep finira-t-elle par devenir l’actrice américaine la plus primée ? C’est la treizième fois qu’elle est nommée pour le Golden Globe de la Meilleure actrice dans un drame, elle l’a emporté en 1982 pour « La Maîtresse du lieutenant français », et en 1983 pour « le Choix de Sophie », qui lui valut aussi l'Oscar de la meilleure actrice. De la transformation physique remarquable, aux rictus malicieux de cette main de fer dans un gant de velours, tous les clignotants sont au vert pour que son interprétation de Margaret Thatcher dans le film de Phyllida Lloyd (sortie en France le 15 février) soit récompensée.
Les concurrentes : Meryl Street devra composer face à une autre grande dame de Hollywood, Glenn Close, travestie dans « Albert Nobbs ». Mais aussi : Tilda Swinton dans « We Need to Talk About Kevin », Viola Davis dans « La Couleur des sentiments », et Rooney Mara dans « Millenium : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes ».
Bande-annonce « The Iron Lady »


Meilleur acteur dans une comédie : Ryan Gosling dans « Crazy, Stupid, Love »
Ryan Gosling figure lui aussi parmi les nouveaux héros de Hollywood, il réussit l’exploit d’être nommé deux fois dans la catégorie « meilleur acteur » (voir ci-dessus). Décidément doué, il a été très remarqué pour son rôle dans « Blue Valentine » de Derek Cianfrance en 2010, puis dans « Drive » de Nicolas Winding Refn, pour lequel il remporte le Satellite Award du meilleur acteur dans un film dramatique. Dans « Crazy, Stupid, Love » de John Requa et Glenn Ficarra, il joue le rôle d’un trentenaire célibataire décomplexé qui fait redécouvrir les joies de la drague et des aventures à un jeune époux trompé.
Les concurrents : En lice aussi pour ce prix très convoité, notre Jean Dujardin qui tente le grand chelem avec « The Artist », Brendan Gleeson dans « L'Irlandais », Joseph Gordon-Levitt dans « 50/50 », et Owen Wilson dans « Minuit à Paris ».

Meilleure actrice dans une comédie : Michelle Williams dans « My week with Marilyn »
La petite Jen de la série Dawson a gravi les marches jusqu’à ce rôle tant convoité de Marilyn Monroe dans le film de Simon Curtis (en France le 7 mars). Pour sa transformation en Marilyn, jugée réussie par les critiques, Michelle Williams a reçu le prix de la Meilleur actrice de l'Utah Film Critics Association. Le film se concentre sur le tournage du célèbre film de Laurence Olivier, « Le Prince et la danseuse », en 1956, et évoque la relation de l’actrice avec le jeune assistant du réalisateur, Colin Clark.
Les concurrentes : Jodie Foster fait une fois de plus partie de la compétition pour son rôle dans « Carnage », tout comme Charlize Theron dans « Young Adult ». A surveiller aussi : Kate Winslet dans « Carnage », et Kristen Wiig dans « Mes meilleures amies ».
Bande-annonce « My week with Marilyn »


Crédit photo : Golden Globes

VOIR AUSSI

La Couleur des sentiments : Jessica Chastain et Octavia Spencer inséparables
Parlez-moi de vous : « un rôle composé pour Karin Viard »
Top films 2011 : Intouchables, The Lady, The Artist et Polisse favoris des internautes
« The Lady » : Michelle Yeoh incarne Aung San Suu Kyi