The Artist : Jean Dujardin dans la course à l'Oscar

« The Artist », le film muet de Michel Hazanavicius, a été honoré de trois Golden Globes cette nuit à Los Angeles : meilleure comédie, meilleure musique et meilleur acteur pour Jean Dujardin. Fort de son prix d'interprétation à Cannes, Loulou est mûr pour les Oscars.
A lire aussi


La saga « The Artist » continue. Le film dont personne ne voulait, que son réalisateur a eu tant de mal à faire produire, le film qui excitait la curiosité plutôt que le désir a finalement réalisé un cursus honorum dans les règles du 7e art.
Lors de la 69e cérémonie des Golden Globes, hier soir à Los Angeles, le long-métrage de Michel Hazanavicius a remporté le prix de la meilleure comédie (confirmant ainsi nos pronostics) et le prix de la meilleure musique signée Ludovic Bource, tandis que Jean Dujardin s’est vu remettre le prix du meilleur acteur. Pourtant la concurrence était rude entre Woody Allen, qui se console avec le prix du scénario pour « Midnight in Paris », et le très attendu « My week with Marilyn » de Simon Curtis (sortie française le 7 mars), quant à Loulou, il peut se vanter d’avoir volé la vedette à Ryan Gosling (« Crazy, Stupid, Love ») et Owen Wilson (« Midnight in Paris »).

Un film pour festivals
Le réalisateur, comblé, a confié aux journalistes qu’il pressentait que « « The Artist » serait un film pour festivals, un film que les critiques pourraient aimer, mais pas ça. On ne s'attendait pas à ça ». En effet le Golden Globe de la meilleure comédie n’avait jamais été attribué à un film français. Sur scène, c'est le producteur Thomas Langmann qui a reçu le prix, entouré Jean Dujardin, Bérénice Béjo (nommée pour le prix du meilleur second rôle féminin), et de toute l'équipe du film.
Au moment de recevoir sa récompense, sous les yeux humides de son épouse Alexandra Lamy, qui a filmé toute la scène avec son téléphone portable, Jean Dujardin a raconté en anglais qu'on lui avait prédit qu'il ne pourrait jamais faire de cinéma car il avait « le visage trop expressif, trop gros ». « Sérieusement, j'ai toujours suivi mon instinct et me suis battu pour mes rêves. Alors je veux vous remercier de m'avoir prouvé le contraire ce soir », a-t-il conclu.
Le couple Dujardin-Lamy a ensuite passé sa soirée aux côtés de Brad Pitt, Angelina Jolie, Leonardo DiCaprio, George Clooney, Jodie Foster, Meryl Streep ou encore Glenn Close.

Et tout ça sans prononcer un mot…
Le film le plus récompensé de la soirée est en effet muet et en noir et blanc. Il raconte la chute inexorable d’un acteur de ce cinéma, soudain has been. Dans le Hollywood de la fin des années 20, George Valentin - Jean Dujardin - est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit, mais l'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli. Au contraire, Peppy Miller (Bérénice Béjo), jeune figurante, va être propulsée au firmament des stars.

Après sa victoire dimanche soir, et le prix d’interprétation de Jean Dujardin au dernier festival de Cannes, « The Artist » devrait logiquement figurer sur la liste des nominations aux Oscars, qui sera présentée le 24 janvier.

Avec AFP
Crédit photo : AFP

Voir la bande-annonce de « The Artist »


VOIR AUSSI

Golden Globes : The Artist, The Descendants, Shame, nos pronostics
Cannes : Jean Dujardin, le muet lui va si bien

L'INFO DES MEMBRES

Golden Globes 2011 : les résultats !