« W.E. » de Madonna : ces chanteurs qui deviennent réalisateurs

« W.E. » de Madonna : ces chanteurs qui deviennent réalisateurs
« W.E. » de Madonna : ces chanteurs qui deviennent réalisateurs
Dans cette photo : Julie Delpy
Aujourd'hui sort au cinéma le « W.E. » tant attendu de Madonna. Et pour son deuxième long-métrage en tant que réalisatrice après « Obscénité et Vertu », les critiques n'ont pas été tendres. Mais ce n'est pas la première chanteuse à passer derrière la caméra, d'autres s'y sont déjà frottés.
A lire aussi


Madonna aura travaillé deux ans pour réaliser son projet. « W.E. » raconte l’histoire d'amour entre l’Américaine Wallis Simpson et le roi Édouard VIII, une idylle qui a poussé ce dernier à abdiquer le trône de Grande-Bretagne. La presse a pu découvrir ce film lors du festival du cinéma italien, à Venise, projeté hors compétition. Et le moins qu’on puisse dire c’est que les tabloïds ont descendu en flèche la romance de Madonna. « Quel film extraordinairement stupide, lisse, sa réalisation se définit à peine comme une réalisation » écrit le Guardian, tandis que le Times States s’indigne : « des scènes entières pourraient être des clips pop ou des pubs pour parfum. « W.E. » est superficiel ». Pas facile pour une chanteuse de se faire réalisatrice, les artistes de la chanson sont d’ailleurs quelques uns à avoir tenté un passage derrière la caméra, avec plus ou moins de succès.

Avant elle, la Franco-Allemande Julie Delpy, actrice mais aussi chanteuse et compositrice, s’est essayée par cinq fois à la réalisation. Et notamment très récemment dans « Two days in New York », la suite du film « Two days in Paris » qu’elle avait également réalisé. Deux comédies romantiques plutôt réussies même si les critiques n’ont pas été unanimes.

Bernie Bonvoisin, le chanteur du groupe Trust, s’est lancé dans la réalisation après l’échec de son album « Étreinte dangereuse ». Il a alors réalisé trois films pas vraiment salués ni par le public ni par la critique. Du coup, le rockeur a refait un album solo, à l’âge de 56 ans.

L’œil de Gainsbarre
C’est peut-être motivés par l’aura de cinéaste que s’est forgée Serge Gainsbourg, que les artistes se lancent dans la réalisation. Le parolier et interprète célèbre a réalisé cinq films, dont un pour sa fille, « Charlotte for ever » (1986), qui a fait grand bruit à sa sortie puisqu’il évoque la relation incestueuse entre un père et sa fille ; le parallèle est vite fait entre Serge et Charlotte. Mais sa plus grande réussite restera le « Je t’aime moi non plus » (1976), qui est également l’un des plus beaux rôles de Jane Birkin au cinéma. Gainsbourg réalisera aussi plusieurs clips : « Morgane de toi » (1984) de Renaud, un an plus tard « Lemon Incest » qu’il interprète avec sa fille Charlotte, ainsi que plusieurs clips pour Jane Birkin.

Miser plutôt sur le clip
Outre-Atlantique les pop stars ont trouvé un bon moyen de faire parler d’eux en ajoutant la rubrique « réalisation » à leur CV. La chanteuse de hip hop Kreayshawn a réalisé plusieurs clips, et pour commencer celui de la chanson qui l’a fait connaître « Gucci Gucci » (2011). Il est vrai que cette Américaine de 21 ans est d’abord passée par des études de réalisation, d’où son goût pour le 7e art. Les Red Hot Chili Peppers font appel à ses talents pour réaliser le clip du premier single de leur nouvel album « The Adventures of Rain Dance Maggie ».

Mission accomplie pour Britney Spears avec son clip « Do Somethin' », réalisé par ses soins, plutôt mal reçu car jugé vulgaire et qui a valu à Britney et ses producteurs une condamnation pour contrefaçon (le Hummer rose conduit par la chanteuse était tapissé d’une toile appartenant à la marque Louis Vuitton). Elle n’a (heureusement) pas renouvelé l’expérience.

Justin Timberlake, qui dévoile ses talents un à un, a aussi laissé entendre qu’il aimerait passer derrière la caméra. Plusieurs projets lui ont d’ailleurs été proposés. Mais avant de se lancer dans le long-métrage, le beau gosse d’Hollywood va tester ses talents de réalisateur sur une publicité : la nouvelle campagne de 901 Tequila, sa propre marque d’alcool.

Madonna n’est donc pas la seule à ajouter des cordes à son arc et ne manque pas de ressources malgré une presse peu amène. La rumeur hollywoodienne dit qu’elle s’apprêterait maintenant à créer un parfum pour homme au whisky. On a hâte de sentir ça.

Sarah Jumel

VOIR AUSSI

Cinéma : de Marilyn Monroe à Nicolas Sarkozy, la folie du biopic
« La Cerise sur le gâteau », la femme compliquée par Laura Morante (VIDEO)
« Le Prénom » : le film qui fait oublier la pièce (VIDEO)

Dans l'actu