Stewart, Holmes, Cotillard, Theron : les top et les flop des actrices en 2012

Stewart, Holmes, Cotillard, Theron : les top et les flop des actrices en 2012
Stewart, Holmes, Cotillard, Theron : les top et les flop des actrices en 2012
Dans cette photo : Kristen Stewart
Avec la fin de l'année 2012 vient le temps des bilans pour le monde du cinéma. Six actrices au top, six autres qui n'ont pas rencontré le succès escompté, le choix est fait : Kristen Stewart, Bérénice Béjo, Bérénice Marlohe, Charlize Theron, Marion Cotillard et Anne Hathaway sont sous les feux de la rampe. En revanche, Katie Holmes, Géraldine Nakache ou encore Lindsay Lohan ont manifestement fait rimer 2012 avec lose.
A lire aussi


Pour bien clôturer 2012, rien de tel qu'un rapide coup d’œil sur les succès de l’année écoulée et particulièrement sur les actrices qui ont marqué l’actualité cinématographique. Six au top et six dans le flop qui resteront dans les annales de 2012, pour leurs réussites, leur éclat, leur talent ou au contraire pour leurs dérapages ou leurs échecs.

En tête du classement, Kristen Stewart remporte la palme de l’actrice au top en 2012. Distinguée, en juin, déclarée actrice la mieux payée d’Hollywood par le magazine Forbes, elle prend de vitesse ses aînées et multiplie les triomphes avec, d’abord, « Sur la route » de Walter Salles, en compétition officielle au Festival de Cannes. Puis, la jeune femme de 22 ans est Blanche-Neige dans « Blanche-Neige et le chasseur » de Rupert Sanders, sorti en juin, qui a rencontré un franc succès. Enfin, c’est la consécration en novembre avec la sortie de l’ultime épisode de la saga Twilight. Malgré son aveu d’infidélité ultra-médiatisé et une période de séparation avec Robert Pattinson, sa co-star vampirique, l’actrice termine l’année sur un petit nuage aux côtés de son amoureux, avec lequel elle assure la promotion du dernier volet de Twilight à travers le monde. 

Le triomphe des Bérénice

Le prénom Bérénice porte chance de l’autre côté de l’Atlantique. Hollywood a salué en début d’année le film de Michel Hazanavicius, « The Artist », dans lequel joue aux côtés de Jean Dujardin, Bérénice Béjo. Si la Française n’a pas eu la chance de remporter la statuette de la meilleure actrice, elle figurait dans l’équipe du film aux cinq Oscars. Puis elle s’est distinguée en 2012 dans le film de Régis Roinsard, « Populaire », sorti en salles en novembre. Pour Bérénice Marlohe aussi, le succès vient des États-Unis puisqu'elle est l’une des James Bond Girl du dernier opus de la série, Skyfall. Salué par la critique, le film de Sam Mendès a propulsé la frenchie au rang de star outre-Atlantique.

Pour compléter le classement : Charlize Theron, en reine maléfique dans « Blanche-Neige et le chasseur » de Rupert Sanders et à l’affiche de la super-production de Ridley Scott, « Prometheus » ; Marion Cotillard, bouleversante dresseuse d’orque dans « De rouille et d’os », dans les favorites de la course à l’Oscar de la meilleure actrice, et dans un des rôles principaux de « Dark Knight Rises », le dernier Batman de Chistopher Nolan ; et Anne Hathaway, également dans le film de Christopher Nolan, aux côtés de Marion Cotillard, et surtout en Fantine dans « Les Misérables » de Tom Hooper, qui doit sortir prochainement. Pour tenir ce rôle, l’actrice déjà longiligne a dû perdre onze kilos pour se mettre dans la peau du personnage de Victor Hugo.

Katie Holmes et Géraldine Nakache, déceptions de l’année

L’ex-femme de Tom Cruise, Katie Holmes, qui a surtout fait la Une des journaux à scandales pour son divorce ultra-médiatisé avec le héros de « Mission Impossible » et de « Top Gun » en juin, est une des déceptions de 2012. Son film du début d’année « Jack et Julie » de Dennis Dugan n’a pas rencontré le succès escompté. Pire, l’actrice, qui comptait se remettre en selle à Broadway dans la pièce « Dead Accounts » de Teresa Rebeck fait face à des critiques plus que mitigées sur sa prestation quotidienne. En France, le prix du flop 2012 revient à Géraldine Nakache, actrice et réalisatrice, sur laquelle tous les yeux étaient braqués. Mais après la polémique sur le film « Infidèles » en début d’année, puis les critiques désastreuses de « Sur la piste du Marsupilami » d’Alain Chabat, Géraldine Nakache n’a pas convaincu avec « Nous York », qu'elle a co-écrit avec Hervé Mimran et dans lequel elle retrouve sa bande de copains de « Tout ce qui brille ».

Lindsay Lohan se retrouve à nouveau dans les flop en 2012 puisqu'en plus de ses nombreux démêlés avec la justice, la starlette ne parvient pas à convaincre les cinéphiles : son incarnation d'Elizabeth Taylor dans « Liz & Dick » a été largement commentée et débattue. Résultat, les critiques sont loin d’être élogieuses. Ses volontés de diva dans « Scary Movie 5 » et sa participation à « The Canyons », thriller américain dont la sortie a été repoussée en France, la placent définitivement dans les profondeurs de notre classement.

Heigl, Seigner et Gainsbourg dérapent

Katherine Heigl, loin du succès de Grey’s Anatomy, rejoint les flop 2012 avec un seul film à son actif, « Recherche bad boys désespérément » de Julie Anne Robinson. Chez les Françaises, Mathilde Seigner, à l’affiche de trois longs-métrages en 2012 – « Dans la tourmente » de Christophe Ruggia, « Maman » d’Alexandra Leclère et « Bowling » de Marie-Castille Mention-Schaar – ne parvient pas à égaler le succès rencontré en 2011 avec « La guerre des boutons » de Yann Samuell ou celui de « Camping 2 » en 2010. Mais la suite de la suite des aventures des campeurs des Flots bleus arrive en 2013 et devrait rapidement faire oublier le dérapage malencontreux de l’actrice lors de la cérémonie des Césars 2012 où en remettant le prix du meilleur acteur dans un second rôle à Michel Blanc, elle avait lourdement laissé entendre qu’à ses yeux c’est Joey Starr qui aurait dû le recevoir. Enfin, dernière dégringolade, Charlotte Gainsbourg, qui, entre son rôle de rockeuse lesbienne dans « Do not disturb », réalisé par son compagnon Yvan Attal, et son duo détonnant avec Pete Doherty dans « Confession d’un enfant du siècle » de Sylvie Verheyde, mérite malheureusement sa place dans les flops 2012.

Crédit photo : Abaca

VOIR AUSSI

Helen Mirren : être féministe à Hollywood, une question de survie ?
Oscars 2013 : Kathryn Bigelow victime des attaques sexistes de Bret Easton Ellis sur Twitter
Fin du monde : quel héros de cinéma appelleriez-vous à la rescousse ?
Working Dads : Affleck, Beckham, Lacourt… les people, ces papas poules