La Vie d’Adèle : Kechiche clashe Léa Seydoux, "née dans le coton"

La Vie d’Adèle : Kechiche clashe Léa Seydoux, "née dans le coton"
La Vie d’Adèle : Kechiche clashe Léa Seydoux, "née dans le coton"
Alors que la semaine dernière, les deux actrices principales de La Vie d'Adèle, Palme d'or à Cannes, se confiaient à la presse américaine sur un tournage éprouvant, sous la houlette d'un réalisateur tyrannique, Abdellatif Kechiche a remis les pendules à l'heure. Toujours en marathon promotionnel pour défendre le film outre-Atlantique, il a accusé son actrice d'être une capricieuse « née dans le coton » et difficile à faire jouer.
A lire aussi


Retournement de situation lors de la promotion (bruyante) de La Vie d’Adèle, dernière Palme d'or. Actuellement en train de défendre le film aux États-Unis, l’équipe ne cesse de s’écharper au sujet des conditions de tournage, réputées très difficiles. Répondant aux attaques des deux jeunes actrices, publiées sur le site américain The Daily Beast la semaine dernière, le réalisateur Abdellatif Kechiche est catégorique : « On ne vient pas faire la promo à Los Angeles quand on a un problème avec le réalisateur. »

Pour Kechiche, Seydoux est mauvaise et capricieuse

Ses propos ont été relayés par un correspondant de Canal+, Ramzy Malouki, sur Twitter. Le cinéaste accuse Léa Seydoux d’être née dans du coton : effectivement, la jeune actrice médiatisée n’est autre que la petite-fille de Jérôme Seydoux, président de Pathé. Selon lui, c’est la principale raison du comportement de l’actrice, qu’il juge capricieux. « Les ouvriers souffrent, pas les actrices adulées qui vont sur les tapis rouges », ajoute-t-il, lapidaire. Pour le réalisateur, l’actrice n’était « pas capable d’entrer dans le rôle », ce qui l’a obligé à « rallonger le tournage pour elle ».

Une dernière pique sur l’ascendance de la jeune femme : elle « fait partie d’un système qui ne veut pas de moi car je dérange ». Des propos d’Abdellatif Kechiche, rien encore n’a filtré sur Adèle Exarchopoulos, l’actrice partenaire de Léa Seydoux sur le film.

« Sa famille ne lui a offert aucun raccourci »

Léa Seydoux n’a pas manqué de réagir aux attaques virulentes de Kechiche sur son statut de « petite-fille-de » : « Ma famille ne m’a jamais aidée. Qu’on arrête de parler de privilège », s’exaspère-t-elle. Aurélien Ferenczi confirmait cette version des faits dans un portrait de l’artiste pour Télérama. Il cite la comédienne Maud Wyler, qui a travaillé avec l’artiste : « Son père a réagi durement à l'annonce de sa vocation : acteur, c'était le plus nul des métiers ! Sa famille ne lui a offert aucun raccourci », assurait-elle.

Rebecca Zlotowski, réalisatrice de Grand Central (dans lequel joue Léa Seydoux), raconte qu’en la rencontrant, elle a eu le sentiment de voir une orpheline : « On me la présentait comme issue de son patronyme, je ne la voyais pas du tout liée à un héritage. »

VOIR AUSSI

Seydoux et Exarchopoulos parlent d'un tournage atroce, puis nuancent
Abdellatif Kechiche, Palme d'or du réalisateur tyran ?
La Vie d'Adèle sera interdit aux moins de 17 ans aux États-Unis
Léa Seydoux et les lesbiennes moins belles que les hétéros : petit malentendu ou grosse maladresse ?

Dans l'actu