"Gravity", un film sexiste ?

"Gravity", un film sexiste ?
"Gravity", un film sexiste ?
Dans cette photo : Alfonso Cuarón
La Suède a lancé une nouvelle classification pour analyser le sexisme au cinéma. D'après ces critères, Gravity rentre dans la catégorie des films sexistes.
A lire aussi


Surprise : bien que porté par une héroïne, Gravity a été classé dans la catégorie des films sexistes en Suède. En effet, le film d’Alfonso Cuaron na échoué au célèbre test de Bechdel. Du nom de sa créatrice, Alyson Bechdel, un auteure de bande-dessinée, ce test détermine le degré de sexisme d’un film en fonction de critères précis.

Trois critères stricts

Pour réussir ce test, il faut que le long-métrage réponde à trois critères très stricts :

  • Il faut au moins deux personnages féminins dans l'intrigue
  • Celles-ci doivent se parler entre elles
  • Les personnages féminins doivent échanger sur des sujets autres que les hommes.

Gravity n’est pas le seul blockbuster à avoir raté le test. Ellen Tejle, directrice du cinéma Bio Rio à Stockholm, cite également les films suivants : « La trilogie du Seigneur des anneaux, tous les Harry Potter sauf un, Star Wars, The Social Network, Pulp Fiction ». Sur l'année 2012- 2013, seuls Hunger Games 2, Blue Jasmine, Man of Steel ont réussi le test de Bechdel.

Une notation absurde ?

Dans le cas de Gravity, cette classification perd un peu son sens. En effet le film de science-fiction d'Alfonso Cuarón célèbre, une fois n’est pas coutume, le courage féminin. De plus, seule femme à l’écran, Ryan Stone, le personnage joué par Sandra Bullock, peut difficilement parler à un personnage du même sexe...

VOIR AUSSI

Gravity : 4 bonnes raisons d'aller voir le film
IKEA : une parodie de Gravity fait le buzz - Vidéo
Star Wars et Harry Potter sexistes selon un baromètre suédois
Quentin Tarantino, le cinéma et les femmes par Emmanuel Burdeau - Vidéo