Maggie Cheung de "In the Mood for Love" arrête le cinéma, retour sur ses plus grands rôles

Maggie Cheung de "In the Mood for Love" arrête le cinéma, retour sur ses plus grands rôles
Maggie Cheung de "In the Mood for Love" arrête le cinéma, retour sur ses plus grands rôles
Dans cette photo : Jackie Chan
L’actrice Maggie Cheung, l’actrice de « In the Mood for Love », arrête le cinéma. Retour en vidéo sur la carrière de l’une des plus emblématiques actrices asiatiques.
A lire aussi

L’actrice hong-kongaise Maggie Cheung a annoncé qu’elle mettait fin à sa carrière d’actrice lors des Golden Horse Awards, cérémonie récompensant les films chinois. «Je n'ai plus ce rêve et je ne veux plus jouer dans quoi que ce soit», a déclaré la comédienne. A l’exception de deux apparitions, l’une dans Inglourious Basterds de Quentin Tarantino, coupée au montage, et l’autre dans Ten Thousand Waves de Issac Julian, cela fait près de dix ans que Maggie Cheung n’a pas été à l’affiche d’un film. Retour sur une riche carrière.

Premiers succès avec Jackie Chan

Maggie Cheung doit ses premiers succès au cinéma à Jackie Chan, aux côtés duquel elle joue dans Police Story 1, 2 et 3 des films d’arts martiaux ultra-populaires qui font d’elle une vedette en Asie.

Les rôles de la maturité

Sa rencontre, par la suite, avec Wong Kar-Wai, est déterminante. La carrière de Maggie Cheung est en effet étroitement liée au réalisateur hong-kongais. Elle a 24 ans quand il lui offre son premier rôle profond dans As Tears Go By, en 1988. S’enchaînent alors, entre 1988 et 1994, les grands rôles de la maturité avec les cinéastes les plus prestigieux d’un cinéma de Hong-Kong au summum de sa créativité : Wong Kar-Wai, mais également Tsui Hark, Ringo Lam, Johnnie To et Stanley Kwan, qui lui offre un rôle mythique dans Center Stage.


La consécration avec In the Mood for Love

En 1996, Maggie Cheung s’échappe du cinéma hong-kongais pour tourner dans Irma Vep, du français Olivier Assayas. Elle l’épousera 1998 avant de s’en séparer en 2001. Après cette escapade française, In the Mood for Love, de Wong Kar Wai, achève d’en faire une actrice reconnue également en Occident. Le film, qui raconte une histoire d’amour platonique entre un homme et une femme dans le Hong Kong des années 60 devient culte. Mais le film 2046, en 2004, marque la fin de la collaboration entre Maggie Cheung et Wong Kar Wai.

Prix d'interprétation à Cannes pour Clean

La même année, elle tourne dans Clean, film d’Olivier Assayas dans lequel elle incarne une chanteuse et ancienne toxicomane qui tente de reconquérir son fils. Ce rôle lui vaut le Prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes. Maggie Cheung a annoncé qu’elle se consacrerait désormais à la musique et à l’édition.



VOIR AUSSI

Guillaume Canet n'arrête pas sa carrière au cinéma
Brad Pitt arrêtera sa carrière dans 3 ans
Drew Barrymore abandonne sa carrière pour son bébé