Paul Walker est enterré aux côtés de Michael Jackson

Paul Walker est enterré aux côtés de Michael Jackson
Paul Walker est enterré aux côtés de Michael Jackson
Dans cette photo : Paul Walker
Les funérailles de Paul Walker, l’acteur de « Fast & Furious » décédé dans un tragique accident de voiture il y a une quinzaine de jours se déroulent à Los Angeles ce samedi 14 décembre. La star reposera au cimetière de Forest Lawn, où se trouve - entre autres - la dépouille de Michael Jackson.
A lire aussi

Nous vous parlions hier de comment allait se dérouler l'enterrement de Paul Walker. Les seules personnes « non-membres de la famille » qui était aujourd'hui présentes à l’enterrement étaient les amis de Paul Walker, et ses collègues acteurs de la franchise « Fast and Furious », selon le souhait de la famille. Une partie des cendres de la star sont mises en terre au cimetière de Forest Lawn Memorial Park, sur les collines d’Hollywood - un cimetière célèbre, puisqu’il est la dernière demeure d’un grand nombre de stars, de Liberace à Michael Jackson en passant par Buster Keaton ou encore James Stewart. L'autre sera conservée par les membre de sa famille. Une seconde cérémonie, ouverte à un public plus large (mais là-aussi uniquement sur invitation) a été annoncée par ses proches.

Du nouveau sur la mort de Paul Walker

Selon les premiers éléments de l’autopsie, Paul Walker serait décédé de blessures « à la fois traumatiques et thermiques ». Il était encore vivant quelque secondes après l’accident. Après avoir percuté un arbre, la Porsche dans laquelle l'acteur se trouvait s’était embrasée. Son ami, Roger Rodas, ancien pilote, qui conduisait le bolide, est décédé de « blessures traumatiques multiples ».

Quant à la cause elle-même du crash de la Porsche Carrera GT de l'acteur, il pourrait s’agir de la faute aux « Bott’s dots », un type de marquage routier populaire aux États-Unis. Ces petits picots métalliques ou plastiques aurait réduit l’adhérence des pneus de la Porsche montée avec des pneus sport à faible sillon. Faisant perdre le contrôle du véhicule. Des analyses toxicologiques sont par ailleurs en cours pour déterminer si le conducteur avait bu et/ou était sous l’emprise de stupéfiants.

Dans l'actu