« Le loup de Wall Street » a été amputé de 45 minutes aux Emirats Arabes Unis

« Le loup de Wall Street » a été amputé de 45 minutes aux Emirats Arabes Unis
« Le loup de Wall Street » a été amputé de 45 minutes aux Emirats Arabes Unis
Dans cette photo : Martin Scorsese
« Le loup de Wall Street » a été amputé de 45 minutes pour passer la censure aux Emirats Arabes Unis. Le dernier né de Martin Scorsese, avec Leonardo Di Caprio dans le rôle principal, est dans sa version sortie en France truffée de jurons, de scènes de sexe, de drogue et d’argent, rendant la tâche des censeurs, on l’imagine, difficile. Confus, les spectateurs du films jugent le résultat « incompréhensible ».
A lire aussi
La photo d'un homme agressant la statue de la fillette de Wall Street crée un tollé
News essentielles
La photo d'un homme agressant la statue de la fillette de...

« J’étais complètement perdu lorsque j’ai vu le film au cinéma », raconte Jilenar Mohammad, étudiant de 22 ans, cité par le site anglophone Gulf News. Et Vignesh B., un autre témoin du massacre, d’ajouter: « je n’arrivais même pas à faire le lien entre les scènes, tant il y avait de phrases censurées ». Et de lancer: « pourquoi les distributeurs ne haussent-ils pas tout simplement l’âge légal pour ce genre de film, au lieu de le censurer ? ».

45 minutes en moins: la faute du distributeur ?

Ironie du sort, les autorités des Emirats Arabes Unis démentent toute implication dans ces coupes franches. Et d’accuser le distributeur local Gulf Film: « [nous avons dit au distributeur, Gulf Film]: la prochaine fois, ne touchez pas au film. Peut être que certaines scènes pourront être acceptées […] Nous leur avons dit cela très clairement », explique le Conseil National des Médias, habituellement responsable de tout ce qui touche à la censure dans la pétro-monarchie du golfe.

>> Voir aussi: Le loup de Wall Street - DiCaprio sans effets spéciaux (vidéo) <<

Plusieurs grands groupes, dont Reel Cinemas, ont affiché une note à l’entrée de leurs salles, pour s’excuser par avance du désastreux résultat: « le loup de Wall Street contient des paroles dont le son a été enlevé, ainsi que des scènes qui n’apparaîtront pas dans la version que vous allez voir, en raison de leur caractère jugé inapproprié », pouvait-on lire. Un message qui a visiblement rebuté certains spectateurs, qui, comme Hashmi, ont décidé après coup de rentrer chez eux et de télécharger le film en version non-censurée (illégalement).