Kristin Scott-Thomas arrête le cinéma : 5 raisons (subjectives) de la regretter

Kristin Scott-Thomas arrête le cinéma : 5 raisons (subjectives) de la regretter
Kristin Scott-Thomas arrête le cinéma : 5 raisons (subjectives) de la regretter
Dans cette photo : Emmanuelle Seigner
Dans une longue interview au « Guardian», Kristin Scott-Thomas a expliqué son souhait de s’éloigner des plateaux de cinéma. L’actrice de 53 ans considère en effet qu’elle est « trop vieille pour jouer les séductrices mais pas assez pour être une grand-mère». Et souhaiterait désormais se consacrer au théâtre. Retour rapide (et subjectif) sur la carrière de la plus française des actrices anglaises.
A lire aussi


L’heure est grave : Kristin Scott-Thomas vient d’annoncer qu’elle raccroche. Lasse de jouer les faire-valoir dans certaines productions, elle préfère tourner le dos au cinéma et renoncer à sa carrière internationale. C’est l’occasion d’évoquer les rôles mémorables joués par cette actrice à l'élégance mélancolique. En toute subjectivité, on vous a listé 5 raisons de regretter Kristin Scott-Thomas.

1. Sa danse torride avec Emmanuelle Seigner dans Lunes de Fiel

Avant de jouer dans 4 Mariages et 1 enterrement, Kristin Scott-Thomas avait déjà côtoyé Hugh Grant sur grand écran. Dans Lunes de Fiel, de Polanski, ils jouent un couple marié qui fait la connaissance d’un autre couple sulfureux lors d’une croisière. Le point d’orgue du film est une incroyable scène de danse lors de laquelle notre Anglaise coincée se dévergonde avec Emmanuelle Seigner sur Slave to Love, de Bryan Ferry.


2. Son air blasé dans 4 Mariages et 1 Enterrement

C’est dans 4 mariages et 1 enterrement, (qui fête ses 20 ans cette année, de quoi ficher un coup de vieux), que le grand public a découvert les grands yeux bleus, les cheveux courts impeccablement coupés et le port altier de Kristin Scott-Thomas. Elle y est irrésistible dans le rôle de Fiona, la délicieuse aristo qui cultive un amour secret pour Charles, aka Hugh Grant, et éclipse même Andy McDowell. Son attitude hautaine, son ironie permanente et son air mélancolique en font indéniablement un des personnages les plus attachants et cool du film. En plus, elle finit mariée au Prince Charles. Qui dit mieux ?


3. Son rôle glacial dans
Gosford Park

Abonnée aux rôles de châtelaine glaciale, Kristin Scott-Thomas n’a jamais été aussi convaincante que sous les traits de l’antipathique Sylvia McCordle, dans Gosford Park de Robert Altman. Cheveux crantés, cigarette à la main, elle promène son regard cynique dans ce petit bijou de film d’enquête, tableau grinçant de la société anglaise.


4. Son apparition surprise dans
Absolutely Fabulous

Peu s’en souviennent, mais Kristin Scott-Thomas a fait une apparition surprise en 2003 dans la série britannique culte Absolutely Fabulous (Ab Fab pour les intimes). Elle y joue Plum, une illuminée qui participe à un drôle de club littéraire organisé par Eddie, où l’on étudie OK! Magazine plutôt qu’Orgueils et préjugés… Voyez un peu.

5. Sa mue dans Only God forgives

En 2013, Kristin Scott-Thomas se métamorphose pour les besoins du film Only God forgives, de Nicolas Winding Refn, le chouchou du cinéma mondial depuis le superbe Drive. Dans le rôle de Crystal, une mère dominatrice animée d’un désir de vengeance, elle est méconnaissable avec sa chevelure blonde et ses vêtements aguicheurs. Et montre qu’à 53 ans, elle en a encore sous le capot.