Mort de Shirley Temple : qui était la première enfant-star ? - vidéo

Mort de Shirley Temple : qui était la première enfant-star ? - vidéo
Mort de Shirley Temple : qui était la première enfant-star ? - vidéo
L'actrice américaine Shirley Temple s'est éteinte dans sa résidence de  Woodside en Californie à l'âge de 85 ans, a rapporté mardi 11 février la BBC, citant des déclarations de la famille de l’actrice. L’information a été confirmée par l’agent de la star auprès de la chaîne américaine ABC. Retour sur le destin de la première enfant-star.
A lire aussi
Les Invisibles : "Le rire était la seule passerelle pour un sujet aussi dur"
News essentielles
Les Invisibles : "Le rire était la seule passerelle pour...


Avant Macaulay Culkin et Lindsay Lohan, il y avait Shirley Temple. La première enfant-star d’Hollywood débute sur grand écran à l’âge de 3 ans, en 1932. Avec ses traits angéliques, ses boucles blondes et son regard espiègle, la petite fille met rapidement le pays à ses pieds.

La chouchou de l'Amérique

Shirley Temple enchaîne alors les long-métrages : C'est pour toujours (1934), La Mascotte du régiment (1937), Petite Princesse (1939), mais également Le Massacre de Fort Apache (1948). Adulée par Hollywood, elle signe un contrat mirobolant avec la Fox et de nombreux produits dérivés à son effigie sont commercialisés, dont des poupées à destination des petites filles depuis devenues cultes. 
L’Amérique raffole bientôt de cette fillette à l’air déterminé, au point que le président américain, Franklin Delano Roosevelt, rend lui-même hommage à l’enfant miracle, dont les minauderies remontent le moral d’un pays en pleine crise économique. « Tant que nous aurons Shirley Temple, tout ira bien », déclara-t-il.

Un Oscar à 6 ans

L’enfant-star obtient un Oscar spécial à l’âge de 6 ans pour sa performance dans Shirley aviatrice. Elle est, encore aujourd’hui, la plus jeune actrice à avoir obtenu une prestigieuse statuette, même si depuis, une dizaine d’enfants ont été nommés dans les catégories meilleur acteur ou meilleur actrice dans un second rôle, tels Haley Joel Osment ou Anna Paquin.

>> Oscars 2014 : Sandra Bullock, Julia Roberts, Cate Blanchett et Jennifer Lawrence nominées <<

Polémique

Le succès de Shirley Temple n'est cependant pas du goût de tout le monde. Le romancier et critique Graham Greene pointe du doigt l’hypersexualisation de la star dans le film La mascotte du régiment, qu'il considère comme une ode à la pédophilie. Il y décrit le « corps bien fait et désirable » de la jeune actrice offert sur un plateau à des hommes d'âge mûr. L'article lui attira les foudres de la Fox et de la famille de l'enfant-star et le procès pour diffamation qui s’ensuivit provoqua la faillite du magazine Night and Day qui avait publié le texte de l’écrivain.


Retraite anticipée

Alors que sa popularité commence à s’essouffler ses années augmentant, Shirley Temple met fin à sa carrière dès l’âge de 21 ans. Quelques années plus tard, elle se lance dans la politique, adhérant au parti républicain, et, en 1969, elle est nommée déléguée des Etats-Unis par le président Richard Nixon. Au milieu des années 70, elle devient ambassadrice au Ghana, puis, de 1989 à 1992, en Tchécoslovaquie. Dans Child Star, son autobiographie parue en 1988, elle livre son témoignage au sujet de son parcours hors du commun.

La carrière de cette icône de la culture américaine a inspiré de nombreux ouvrages, un film documentaire (Shirley Temple : la naissance d'une star, sorti en 2001), un cocktail sans alcool et même une toile de Salvador Dali, intitulée Shirley Temple, le plus jeune monstre sacré du cinéma de son temps.

Dans l'actu