Dans l’intimité du Planning familial : "Les bureaux de Dieu" en DVD

Dans l’intimité du Planning familial : "Les bureaux de Dieu" en DVD
Dans l’intimité du Planning familial : "Les bureaux de Dieu" en DVD
Dans cette photo : Nathalie Baye
Mêler réalité et fictions, faire dialoguer Nathalie Baye avec les professionnels du Planning Familial, il fallait oser. Le film de Claire Simon met en lumière un petit monde de femmes où l’on ne parle pas chiffon ou layette, mais stérilet et IVG, sans se prendre pour des anges…
A lire aussi
Gynopedia : le Planning Familial mondial que les globe-trotteuses attendaient
News essentielles
Gynopedia : le Planning Familial mondial que les...

Les femmes ont la parole. Et c’est de cette parole – autour des activités et des actions du Planning familial, où, depuis cinquante ans, des femmes écoutent d’autres femmes aux prises avec leur sexualité, leur liberté d’aimer et d’avoir des enfants – que Claire Simon a décidé de faire le sujet et le moteur principal du film les bureaux de Dieu, qui vient de sortir en DVD. Un film singulier, si vrai, si vivant, si proche, qu’on pourrait croire si l’on n’y reconnaissait pas des actrices connues – Nathalie Baye, Nicole Garcia, Béatrice Dalle, Marie Laforet, Isabelle Carré, Rachida Brakni, Anne Alvaro… - qu’il s’agit d’un documentaire.

C’est là d’ailleurs tout le pari de Claire Simon : faire une œuvre de fiction à partir de témoignages réels qu’elle a enregistrés au Planning familial pendant six ou sept ans, confronter des actrices – et des acteurs : Michel Boujenah et Emmanuel Mouret – célèbres qui interprètent les professionnels du « Planning familial » à des non-comédiennes qui jouent, elles, les textes recueillis par la réalisatrice et leur apportent ainsi vérité, fragilité, maladresse… D’ailleurs pour être au plus proche de l’émotion de la réalité et des vraies rencontres, la réalisatrice qui a filmé tous ces entretiens en plans séquences, a privilégié la surprise : les “consultantes” ne découvraient que lors du tournage devant quelle actrice connue, elles allaient jouer leurs confidences.

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs 2008, Les bureaux de Dieu est un film salutaire. D’abord parce qu’il montre, loin des idées reçues, que le Planning familial, ce lieu magnifique où « chacune vient pour trouver une ou des femmes capables d’entendre sans s’évanouir ce que la mère, la fille, le frère, le père, le mari, l’amant, la copine, le prof, la police, le médecin, l’Etat préfèrent ignorer », a plus que jamais sa raison d’être : tout est loin d’être réglé en ce qui concerne la contraception et l’interruption de grossesse ; on assiste même au contraire à une sorte de régression car pour beaucoup de jeunes filles, ces sujets sont toujours tabous. Ensuite, parce qu’il est une sorte d’état des lieux des interrogations que partagent toutes les femmes et que les hommes ne vont donc plus pouvoir ignorer.


Les bureaux de Dieu


Réalisatrice : Claire Simon

Avec : Nathalie Baye, Nicole Garcia, Isabelle Carré,
en DVD le 16 novembre.

Synopsis :


Djamila aimerait prendre la pilule parce que maintenant avec son copain c’est devenu sérieux, la mère de Zoé lui donne des préservatifs mais elle la traite de pute, Nedjma cache ses pilules au-dehors car sa mère fouille dans son sac, Hélène se trouve trop féconde, Clémence a peur, Adeline aurait aimé le garder, Margot aussi. Maria Angela aimerait savoir de qui elle est enceinte, Ana Maria a choisi l’amour et la liberté. Anne, Denise, Marta, Yasmine, Milena sont les conseillères qui reçoivent, écoutent chacune se demander comment la liberté sexuelle est possible. Dans les bureaux de Dieu on rit, on pleure, on est débordées. On y danse, on y fume sur le balcon, on y vient, incognito, dire son histoire ordinaire ou hallucinante.

ALLER PLUS LOIN :

Encore plus de chroniques cinémas sur Terrafemina !