Fifty Shades of Grey : Dakota Johnson préfère que ses parents ne voient pas le film

Fifty Shades of Grey : Dakota Johnson préfère que ses parents ne voient pas le film
Fifty Shades of Grey : Dakota Johnson préfère que ses parents ne voient pas le film
Dans cette photo : Dakota Johnson
Un peu prude, Dakota Johnson ? Invitée ce jeudi avec Jamie Dornan, son partenaire dans « Cinquante nuances de Grey » sur le plateau du « Today Show » sur NBC, l'interprète d'Anastasia Steele est revenue sur le tournage des scènes de sexe et avoué espérer que ses parents n'iront pas voir le film.
A lire aussi


Alors que la toute première bande-annonce de l'adaptation de Cinquante nuances de Grey nous promet de découvrir des scènes très sexy entre le ténébreux Christian Grey et l'ingénue Anastasia Steele, leurs deux interprètes sont d'accord pour dire que l'ambiance qui régnait sur le plateau n'était pas franchement chaude bouillante.

Invités jeudi 24 juillet sur le plateau du « Today Show » sur NBC, Dakota Johnson et Jamie Dornan sont longuement revenus sur leurs rapports avec la réalisatrice du film Sam Taylor-Johnson et sur l'ambiance sur le plateau. Et ils ont volontiers admis que leur très bonne entente, le tournage des scènes de sexe n'a pas vraiment été une partie de plaisir. « Ce n'était pas vraiment une situation romantique, a expliqué Dakota Johnson, c'était plus quelque chose de chorégraphié et de technique… En fait, c'était plus une besogne ! » Un point de vue que partage Jamie Dornan : « Vous savez, a-t-il ajouté, on s'est mis dans des situations pas vraiment naturelles ni faciles, alors il fallait qu'on ait confiance l'un en l'autre. »

Et si elle admet être « très fière » d'avoir participé au projet Fifty Shades of Grey, il y a une chose que Dakota Johnson ne souhaite surtout pas, c'est que ses parents [les acteurs Melanie Griffith et Don Johnson, ndlr] voient le film. « Si c'était eux qui avaient été à l'affiche d'un film sexy, je ne voudrais pas le voir non plus ! » On ne peut que la comprendre.

>> Cinquante nuances de Grey : un film plus soft que les livres <<

Dans l'actu