Laetitia Casta : Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem l’ont inspirée

Laetitia Casta : Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem l’ont inspirée
Laetitia Casta : Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem l’ont inspirée
Dans cette photo : Laetitia Casta
Laetitia Casta a avoué s'être inspirée de Ségolène Royal et de Najat Vallaud-Belkacem pour préparer son rôle de militante politique des années 1980 dans « Des lendemains qui chantent ».
A lire aussi


Depuis le 20 août, le film de Nicolas Castro Des lendemain qui chantent est dans toutes les salles. La top Laetitia Casta (qui sera bientôt de retour à la télévision sous les traits d'Arletty) y joue Noémie, une militante mitterrandienne dont le cœur balance entre deux frères : un journaliste sans concessions (Gaspard Proust) et un communicant ambitieux et opportuniste (Pio Marmaï). « C'est un film à la fois audacieux et impertinent sur le paradoxe des années Mitterrand », a confié l’actrice à Nice-Matin. « Nicolas Castro a dépeint cette génération des années 1980 sans tomber dans le cynisme. Il a souligné la trahison de la gauche sans se prendre au sérieux, comme si son amertume s'était muée en ironie. »

>> Pio Marmaï est passionné de mécanique et de voitures <<

Pour son interprétation, la belle Corse s’est d’ailleurs intéressée de près à deux figures bien actuelles du Parti Socialiste. « Pour ce rôle, je n'ai jamais caché que je me suis inspirée des parcours à la fois humain et politique de Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem », a ajouté Laetitia Casta.

>> Laetitia Casta explique comment elle voit l'amour <<