Inglourious Basterds : 3 choses à savoir sur le film

Inglourious Basterds : 3 choses à savoir sur le film
Inglourious Basterds : 3 choses à savoir sur le film
Dans cette photo : Quentin Tarantino
Réinventer l’histoire, c’est le pari réussi du réalisateur Quentin Tarantino qui nous emporte dans une version délurée de “sa” deuxième guerre mondiale. Ce dimanche 12 octobre, ce long métrage à succès est diffusé sur France 2. L’occasion de revenir sur 3 anecdotes cocasses du film.
A lire aussi

1/Des traductions du titre qui frôlent le ridicule

Si les Français ne se sont pas offerts une traduction littérale du titre “Inglourius Basterds” certains pays ont frappé fort. Les Espagnols l’ont renommé “malditos bastardos” ( Les mauvais bâtards ) et les Quebecois “le commando des bâtards.”

2/L’apparition de Léa Seydoux

Et même si l’on a tendance à l’oublier, Mélanie Laurent n’est pas la seule actrice française à l’affiche du film. Léa Seydoux y fait une courte apparition. Elle y joue Charlotte Lapatite, l’une des filles de Perrier LaPadite, le fermier français qui cache une famille juive chez lui.

3/Il a commencé à écrire le film après la sortie de Pulp Fiction

Inglorius Basterds n’est pas une idée qui date d’hier. Tarantino y pensait déjà après la sortie de Pulp Fiction réalisé en 1994. Il considère ce film, récompensé au festival de Cannes, comme son chef d’oeuvre.