Programme de la Gay Pride : départ Montparnasse-arrivée Place de la Bastille

Programme de la Gay Pride : départ Montparnasse-arrivée Place de la Bastille
Programme de la Gay Pride : départ Montparnasse-arrivée Place de la Bastille
Dans cette photo : Arielle Dombasle
Comme chaque année, la "Marche des fiertés" sillonnera Paris aujourd’hui avec pour marraine Arielle Dombasle. Créée dans les années 80 la Gay Pride représente beaucoup pour la communauté lesbienne, gaie bi et trans (LGBT). Elle commencera à 13h30 à Montparnasse pour s’achever place de la Bastille ce soir !
A lire aussi

Rendez-vous dès 13h30 à Montparnasse pour le début de la Gay Pride 2011. Des responsables associatifs s’exprimeront avant que le cortège ne débute son défilé à 14h.

Cette année le slogan de la Marche des fiertés est « Pour l’égalité : en 2011 je marche, en 2012 je vot. ». La communauté LGBT souhaite qu’on n’oublie pas le débat sur le mariage et son pouvoir de vote en 2012.

Le parcours de la journée sera le suivant :

Boulevard de Montparnasse - Port Royal - Boulevard St-Michel - Boulevard St-Germain - Pont de Sully - Boulevard Henri IV – et enfin, arrivée place de la Bastille.

Une petite centaine d’organismes défileront en musique jusqu’à 21h. A partir de 16h jusqu’à 18h30, grand spectacle musical avec de nombreux artistes (Quentin Elias, Clara Morgane, Sister Queen, Teo Moss,...).

Dès 18h30 les marcheurs auront le droit à un set exclusif de Radio FG. A la fin de celui-ci un grand kiss-in géant sera organisé. Des centaines de milliers de personnes présentes seront invitées à s’embrasser toutes en même temps.

Pour finir, des personnalités prendront la parole sur le thème de la lutte contre les discriminations. Le podium sera installé à l’angle du boulevard Richard Lenoir et de la place de la Bastille.

Enfin, la fête continuera dans de nombreux bars de la capitale et dans la bonne humeur !

VOIR AUSSI

Russie : la Gay Pride interdite à Moscou

17 mai, Journée de mobilisation internationale contre l'Homophobie

Journée mondiale contre l'homophobie : commençons par l'école

Homophobie : l'inquiétante augmentation des agressions sur Internet