Blanche-Neige et le chasseur : 6 anecdotes sur le film

Blanche-Neige et le chasseur : 6 anecdotes sur le film
Blanche-Neige et le chasseur : 6 anecdotes sur le film
Ce soir TF1 diffuse l’adaptation du conte des Frères Grimm réalisée par Rupert Sanders, « Blanche-Neige et le chasseur ». Le film sorti en 2012 remet le conte au goût du jour avec une Blanche-Neige (Kristen Stewart) version guerrière.
A lire aussi

Fini la « Blanche-Neige » naïve et chétive ! Le réalisateur Rupert Sanders transforme la princesse en guerrière façon Jeanne d’Arc. Dans cette adaptation, la belle Blanche-Neige à la chevelure noire et aux lèvres rouges se retrouve prisonnière de la Reine Ravenna (Charlize Theron) qui a récupéré le trône de son père en l’assassinant. Elle réussit à s’échapper à l’âge adulte et quitte le royaume. La Reine traque alors sa rivale en envoyant le chasseur (Chris Hemsworth). Mais il se ligue avec la belle pour monter une armée pour reconquérir le royaume de Tabor et libérer le peuple.

>> Blanche Neige et le chasseur 2 : Kristen Stewart absente du casting <<

1 - Un entraînement intensif pour Kristen Stewart

La belle actrice américaine Kristen Stewart a dû suivre un entraînement bien particulier pour assurer le rôle principal. Elle a notamment appris le tir à l’arc et la fauconnerie, mais surtout l’équitation, près de quatre mois. Une étape plutôt rude pour la jeune femme qui garde un mauvais souvenir d’une chute à cheval à l’âge de 9 ans. Côté blessure, lors d’une scène de combat avec les nains, elle s’est tordue les ligaments au niveau du pouce. Pour finir, l’actrice a également dû prendre des cours avec une spécialiste pour parler avec l’accent anglais.

>> Blanche-Neige et le chasseur : Jessica Chastain au casting de la suite <<

2 - Une chef costumière aux trois Oscars

Colleen Atwood, la chef costumière de « Blanche-Neige et le chasseur » a reçu pas moins de trois Oscars pour ses réalisations dans les films « Chicago », « Mémoires d'une geisha » et « Alice au Pays des Merveilles ». Pour préparer le film elle s’est inspirée de costumes et de reliques du Moyen-Age. Elle a également fait venir du monde entier les différentes pièces de ses créations : des tissus et des accessoires d’Istanbul, des carapaces de scarabées de Thaïlande, des paillettes de Chine, ou encore des cottes de mailles du Royaume-Uni.

3 - La robe à 25 000 euros de Charlize Theron

La parure en plumes qui permet à la Reine Ravenna de se transformer en corbeau coûte la bagatelle de 30 000 dollars (25 000 euros). En effet chaque plume de la robe devait être taillée manuellement et ajoutée au costume, demandant un travail d’une extrême minutie pour les costumiers.

4 - 400 prothèses utilisées pour le maquillage des nains

Que serait Blanche-Neige sans ses Sept nains ? En tout cas il fallait se lever tôt pour que les acteurs puissent subir une transformation crédible. Sur le tournage, les nains devaient commencer leur maquillage à 3h du matin de manière à pouvoir poser les prothèses qui composaient leur visage si caractéristique. Sans oublier les doublures, il fallait donc maquiller 14 personnes tous les matins, David White et son équipe ont fabriqué plus de 400 prothèses.

5 - Un casting de choc pour les nains

Les acteurs devant interpréter les rôles des nains ont dû faire face à la difficulté d’un tournage à la manière « Seigneur des Anneaux ». En effet, il a fallu utiliser plusieurs techniques déjà employées par Peter Jackson dans sa trilogie pour rendre les nains plus petits que les autres acteurs : plates-formes surélevées, doublures, surimpression de visages, etc. Heureusement les faux nains en question ne sont pas des novices, le casting pour les fameux compagnons de Blanche-Neige est plutôt impressionnant : Ian McShane (« Pirates des Caraïbes : la Fontaine de Jouvence »), Nick Frost (« Hot Fuzz »), Ray Winstone (« La Légende de Beowulf »), Bob Hoskins (« Qui veut la peau de Roger Rabbit ? »), Eddie Marsan (« Tyrannosaur »), Brian Gleeson (« L' Aigle de la Neuvième Légion ») et Johnny Harris (« L'Imaginarium du Docteur Parnassus »).

6 - Le tournage s’est invité chez la Reine d’Angleterre

Parmi les sublimes paysages du film, on peut découvrir la forêt de Bears Rails, qui se trouve juste à côté du grand parc de Windsor en Angleterre, un des lieux de promenade favoris de la Reine d’Angleterre. Choisi pour sa végétation imposante et robuste, ce parc abrite des chênes de plus de 800 ans.