Musée d’Orsay : la grève continue

Musée d’Orsay : la grève continue
Musée d’Orsay : la grève continue
La grève du musée d'Orsay est reconduite. Elle dure depuis jeudi dernier, et coute cher au musée, mais aucune solution n'est proposée aux grévistes qui protestent contre les suppressions fréquentes de postes.
A lire aussi
Alyssa Milano lance une "grève du sexe" pour défendre le droit à l'avortement
News essentielles
Alyssa Milano lance une "grève du sexe" pour défendre le...

Cela fait désormais 6 jours que le musée est fermé pour cause de grève. Jeudi dernier, alors que le musée rénové rouvrait ses portes, le personnel n’était pas au rendez-vous.

35 personnes sont grévistes (principalement des agents de surveillance) sur 600 personnes qui travaillent au musée d’Orsay, pour des raisons d’ « effectifs en baisse continue dans un musée en expansion continue». Parmi les confrères, 35 employés ont été licenciés depuis deux ans.

20 millions d’euros, dix-huit mois de travaux, 2000 m2 de salles d’exposition en plus, 250 nouvelles œuvres. Mais personne pour ouvrir les portes. «Le week-end dernier devait être gratuit, le manque à gagner ne s'est donc pas creusé. Vu qu'Orsay ne rouvre pas aujourd'hui, sachant que c'est un jour de grande affluence, avec plus de 10.000 visiteurs, nous devrons déplorer un déficit de 150.000 €, » confie Thierry Gausseron, administrateur général du musée.

L’administration du musée promet cinq fonctionnaires « en situation de handicap » en plus dans les salles. Ce qui ne résout en rien le problème des 30 restants, ni des 2000m2 à surveiller en plus...

VOIR AUSSI

La grève pour « les nulles »

Grève du 27 septembre dans l'Education : « un ras-le-bol général »

Vacances de la Toussaint : menace de grève chez Air France

Grève de la Poste: le facteur n'est pas passé