Steven Spielberg : "Quand un film en 3D est bon, on oublie la 3D"

Steven Spielberg : "Quand un film en 3D est bon, on oublie la 3D"
Steven Spielberg : "Quand un film en 3D est bon, on oublie la 3D"
Dans cette photo : Steven Spielberg
Le Tintin en 3D de Steven Spielberg et Peter Jackson est très attendu par le public comme par la critique. L’Express publie aujourd’hui une interview des deux hommes qui reviennent sur leur production. Le film sort en salle aujourd’hui et les critiques sont déjà excellentes. Dans de nombreux quotidiens, on vante ses mérites et toutes les bonnes raisons d’aller le voir.
A lire aussi
Elle a filmé l'homme se masturbant dans le métro : Safiétou raconte
News essentielles
Elle a filmé l'homme se masturbant dans le métro :...

« Tintin » continue de séduire. Son succès national entre 1930 et 1976 en France fut tel qu’il a fini par attirer le monde. Après 200 millions d’exemplaires vendus dans le monde, voilà Tintin en 3D, relooké et plus actif que jamais, sur nos écrans.

Grace au duo Spielberg et Jackson, il n’est pas prêt de sombrer dans l’oubli. Spielberg avoue d’ailleurs être un grand fan du jeune reporter et de ses aventures. Il confie à L’Express : « Depuis la lecture de mon tout premier album, Tintin vit dans mon coeur et dans mes pensées. J'ai toujours eu l'impression de le connaître, et quelque part, j'ai toujours su que nous serions un jour amenés à partager quelque chose, lui et moi, d'une manière ou d'une autre... et à entreprendre ensemble un merveilleux voyage. » Peter Jackson révèle aussi qu’ils s’attèleront ensemble à la réalisation du second volet des "Aventures de Tintin" juste après le tournage du second « The Hobbit ».

Selon les critiques, les Tintinophiles ne se scandaliseront pas de cet opus, puisque la plume d’Hergé a été respectée, si ce n’est l’aspect étrange des personnages 3D. Peter Jackson précise que c’était primordial pour eux d’être fidèle à la version originale.

Steven Spielberg revient sur la 3D :  "Le plus important en performance capture, c'est d'oublier qu'elle est là au bout de cinq minutes de film. Si l'histoire fonctionne, on oublie la technique utilisée. Quand un film en 3D est bon, on oublie la 3D. L'image de synthèse, la 3D, la performance capture, l'animation, ce sont des outils. Ils ne sont pas là pour améliorer l'histoire, les personnages ou le ton d'un film, mais pour améliorer l'expérience du spectateur."

A vous de nous donner vos avis !

VOIR AUSSI

Les Aventures de Tintin : les extraits en exclusivité - vidéo

Voir les premières images du « Tintin » de Peter Jackson – Vidéo

"Meccano" lance une gamme spécial "Tintin"

Tintin : nouvelles couvertures pour la vente US