Loi SOPA: le blackout aura lieu mercredi sur internet

Loi SOPA: le blackout aura lieu mercredi sur internet
Loi SOPA: le blackout aura lieu mercredi sur internet
Si en France nous avons la loi Hadopi pour protéger les différentes industries du piratage et des téléchargements, aux Etats-Unis, la lutte s’organise autour des projets de lois SIPA et PIPA qui sont aussi des armes contre ce genre de pratiques illégales. Pour contrer ces lois et montrer leur désaccord, les opposants ont décidé de lancer un blackout sur Internet mercredi 18 janvier. Même la célèbre encyclopédie Wikipedia fermera ses portes pour cette journée pas comme les autres pour l’Internet mondial.
A lire aussi
L'Allemagne débat sur une loi anti-avortement datant du régime nazi
News essentielles
L'Allemagne débat sur une loi anti-avortement datant du...

Stop Online Piracy Act ou SOPA, est une loi ayant pour but de protéger les différentes industries du manque à gagner des téléchargements illégaux et autres formes de piratage. Pour le moment encore à l’état de projet, cette loi a immédiatement provoqué la grogne sur Internet, aussi bien des utilisateurs, que de grands acteurs comme Google ou encore Wikipedia. Pourquoi tant de bruit ?

Tout simplement car la loi SOPA repose sur des mesures jugées démesurées et intrusives, contraires à la liberté. En effet, le point le plus contesté est celui du blocage pur et simple de sites internet jugés illicites. Ainsi, ces sites disparaitraient des moteurs de recherche et seraient bloqués par les fournisseurs d’accès à Internet.

Devant tant de grogne, cette partie de la loi a été mise de côté officiellement et la Maison Blanche a par ailleurs diffusé un communiqué officiel expliquant qu’elle s’autorisait à déposer un véto si la loi était finalement validée. Une victoire qui n’est pas encore totale et qui n’empêchera pas le blackout prévu, comme l’explique le fondateur de Wikipédia :

« Oui, Pipa est une menace vivante. Mais Sopa est loin d’être morte –juste dormante le tant qu’ils la révisent. »

La loi PIPA, quant à elle, est un autre projet visant lui aussi le téléchargement illégal et autres formes de piratages. Tout cela n'est pas sans rappeler le bruit qu'il y a eu autour de la loi Hadopi en France lors de sa mise en place.

VOIR AUSSI

Hadopi bientôt contre le streaming

Hadopi : Piratage de films à l’Elysée

Hadopi : intégration prochaine de Didier Mathus ?

Hadopi 3 contre le streaming : Mitterand n’en voit pas l’intérêt