Une application pour contrôler « l'horloge biologique » des femmes

Une application pour contrôler « l'horloge biologique » des femmes
Une application pour contrôler « l'horloge biologique » des femmes
Une publicitaire américaine, Mira Kaddoura, a imaginé une application qui calcule, à la seconde près, le moment où une femme deviendra infertile, à partir de sa date de naissance.
A lire aussi


Mira Kaddoura deviendra infertile dans neuf ans, six mois, deux jours et seize heures. C’est ce que prévoit l’application « The Wonder Clock » imaginée par cette publicitaire américaine, qui propose de prédire aux femmes le moment où elles ne seront plus en capacité d’enfanter, d’après un calcul basé sur leur date de naissance.

« J’ai créé cette horloge pour affronter mes propres peurs », affirme Mira Kaddoura. « Pour ouvrir un dialogue sur la fertilité (…) avec d’autres femmes ». Elle raconte avoir imaginé le projet le jour où son médecin lui a conseillé, si elle voulait des enfants, de « commencer à y penser ».

La pertinence d’une telle application interroge d’abord par sa fiabilité et son exactitude. L’âge de la ménopause variant en effet d’une femme à l’autre, il semble difficile de le calculer sur la base de la date de naissance. D’autre part, ce type de dispositif remet les femmes en face de l’injonction qui leur est faite d’enfanter, cet acte étant parfois présenté comme l’une des seules conditions possibles de leur épanouissement. Et pour celles qui souhaitent avoir un enfant et qui rencontrent des difficultés pour le faire, la connaissance du moment supposé exact de leur infertilité peut constituer un facteur de stress supplémentaire.

Viviane Clermont

(Source : huffingtonpost.com)

VOIR AUSSI

Infertilité : tabac, alcool, stress ont une part de responsabilité
Le cerveau responsable de certains troubles de la fertilité
Infertilité : l'âge de l'homme en cause