M-commerce : une femme sur cinq a déjà acheté depuis ses toilettes

M-commerce : une femme sur cinq a déjà acheté depuis ses toilettes
M-commerce : une femme sur cinq a déjà acheté depuis ses toilettes
Le m-commerce a décidément de l'avenir avec les femmes. Une étude britannique montre que 18% des femmes ont déjà fait du shopping avec un mobile ou une tablette depuis les toilettes, et 37% depuis leur lit.
A lire aussi


Quand et où une femme a-t-elle la paix et plus de deux minutes de répit pour faire un peu de shopping en ligne ? Au bureau pendant la pause déj’ bien sûr, mais aussi le soir, calée dans son lit, ou à tout moment de la journée, planquée dans les toilettes !

D’après une étude lancée par le site de e-commerce anglais Very.co.uk, 37% des femmes ont déjà fait un achat depuis leur lit, 33% lors d’un trajet, 37% depuis leur lieu de travail, et 18% avouent avoir fait du shopping depuis les toilettes. Les femmes sont en effet très avant-gardistes sur l’adoption des outils numériques et notamment sur le m-commerce. D’après l’Observatoire eBay-Terrafemina sur les nouveaux usages de l'e-commerce, les femmes effectuent 1 achat sur 10 sur leur smartphone, une tendance encore plus marquée chez les 25-35 ans actives : 17% des achats depuis le mobile, et 9% depuis une tablette.

Pionnières du social commerce, les femmes sont particulièrement motivées quand il s’agit d’échanger et de partager sur leurs achats via les réseaux sociaux. D’après l’étude britannique, plus d'un quart des filles âgées de moins de 25 ans a déjà utilisé les réseaux sociaux, Facebook, Twitter ou Pinterest pour consulter un avis avant de faire un achat. L’étude eBay-Terrafemina sur l’e-commerce montre que 22% des femmes se disent influencées dans leurs achats par leurs relations via les réseaux sociaux, et 42% (56% des jeunes actives de 25-35 ans) communiquent sur ces achats par SMS/MMS, Facebook, ou sur les forums de discussion et les blogs.

Une tendance qui se répercute sur certains sites et applications comme Tribway.com, plateforme de shopping communautaire, ou l’appli Fashism, qui permet de publier des photos de style et de silhouettes pour recevoir les commentaires d’une communauté sur ses tenues.

Source : laparisienne.fr
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

E-commerce et jeunes actives : les nouvelles trend-setteuses du shopping
Observatoire eBay-Terrafemina sur les nouveaux usages du e-commerce : que veulent les femmes ?

Catherine Barba : « Nous sommes à l'âge de pierre du e-commerce »

Dans l'actu