Réseaux sociaux et recherche d'emploi : une combinaison gagnante ?

Réseaux sociaux et recherche d'emploi : une combinaison gagnante ?
Réseaux sociaux et recherche d'emploi : une combinaison gagnante ?
Alors que les réseaux sociaux font aujourd'hui partie intégrante de la vie de tout un chacun (ou presque), le groupe d'intérim Adecco France s'est intéressé à l'impact de ces derniers dans le processus de recherche d'emploi. Paradoxalement, si les Français louent leur utilité, ils sont pourtant très peu à les utiliser dans ce cadre.
A lire aussi


Les réseaux sociaux sont-ils un levier efficace dans le cadre de la recherche d'emploi ? C’est la question à laquelle Adecco France a tenté de répondre au moyen d’une enquête en ligne menée auprès de 732 personnes représentatives de la population active française, ainsi qu'auprès de 4585 personnes candidates à un emploi passées par ses services.

Principale conclusion : du profil des utilisateurs et du réseau social dépend l’utilisation qui est faite de celui-ci. Pour preuve, alors que Facebook est désormais reconnu comme étant le premier site communautaire, il est très peu utilisé comme outil de prospection. Pour 78 % des Français, sa fonction première est de discuter avec des amis ou de partager des photos et des liens pour, respectivement, 64 % et 46 % des sondés. Seuls 16 % des répondants y partagent des offres d’emploi et 12 % y réalisent des recherches. Dans ce contexte, Twitter tire son épingle du jeu, tout en restant très marginal. En effet, 26 % des ses utilisateurs auraient recours au site de microblogging pour se faire connaître en tant qu’expert sur un sujet.

Mais les vrais gagnants de cette enquête sont, sans surprise, les réseaux sociaux professionnels. Et pour cause, 56 % des utilisateurs présents sur Viadeo cherchent à élargir leur réseau professionnel, 53 % recherchent un emploi, 49 % tentent de se faire connaître, 42 % souhaitent se positionner en tant qu'expert, et 37% partagent des offres. De même, sur le réseau américain LinkedIn, 39 % des répondants cherchent un emploi, 38 % essaient de se faire connaître et 49 % veulent élargir leur réseau professionnel.

Toutefois, l’enquête révèle un paradoxe. En effet, si les réseaux sociaux professionnels sont jugés utiles par 52 % des personnes interrogées, elles ne sont que 31 % à y avoir effectivement recours. L'entourage, les candidatures spontanées, Pôle emploi et les petites annonces restent les sources de recherche privilégiées, pour plus de 40 % des Français.

VOIR AUSSI

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne
Les faux-pas fatals de la recherche d'emploi 2.0
Dopez votre stratégie de recherche d’emploi
Les réseaux sociaux, nouvel outil d’aide à l’embauche
Facebook interdit aux recruteurs allemands

Dans l'actu