#unpapaunemaman : Twitter raille les manifs anti-mariage gay

#unpapaunemaman : Twitter raille les manifs anti-mariage gay
#unpapaunemaman : Twitter raille les manifs anti-mariage gay
Près de 75 rassemblements étaient organisés mardi à travers toute la France à l'appel d'Alliance Vita, une association qui milite notamment contre l'avortement. Et si leur slogan « Un papa. Une maman » a été le sujet le plus discuté sur Twitter dans l'après-midi, c'était surtout en raison des railleries des internautes favorables au mariage gay.
A lire aussi


Alors que le texte du projet de loi ouvrant aux homosexuels le droit au mariage et à l'adoption doit être présenté en Conseil des ministres le 7 novembre, l’association Alliance Vita qui milite notamment contre l’avortement, avait appelé au rassemblement mardi. À la Défense, à Paris, ils étaient plus de 700 à la mi-journée, 300 à Lyon et 200 à Lille à manifester pour « protéger l'enfant » contre le projet de loi accordant le mariage et l'adoption aux homosexuels.

Leur slogan « Un papa. Une maman. On ne ment pas aux enfants », scandé par les manifestants, avait été soigneusement choisi comme hashtag sur Twitter par Alliance Vita : #unpapaunemaman pour commenter le programme de la journée. Mais très vite, le mot-clé est repris par les défenseurs du mariage gay. Le hashtag devient alors en début d’après-midi le sujet le plus discuté sur Twitter, en raison des moqueries des twittos, plus que d’un soutien au rassemblement. Ou comment le hashtag s’est retourné contre les opposants au mariage gay.

#unpapaunemaman

Crédit photo : @diocesedelyon

VOIR AUSSI

Mariage gay : les couples homosexuels à la noce avant fin 2013
Mariage gay : Marisol Touraine favorable à la PMA pour tous
Mariage gay : Christine Boutin craint elle aussi des dérives vers la polygamie

Plus d'actu sur : Mariage gay

Taubira traitée de "guenon" : la Manif pour tous va remanier sa charte d'action
Adoption pleinière : la première famille avec deux mamans est née
La Manif pour tous en guerre contre la théorie du genre
Dans l'actu