Shopping en ligne : pourquoi les consommateurs sont souvent frustrés

Shopping en ligne : pourquoi les consommateurs sont souvent frustrés
Shopping en ligne : pourquoi les consommateurs sont souvent frustrés
Faire ses achats en quelques clics derrière son ordinateur : la simplicité est la première promesse du e-shopping. Et pourtant, faire ses achats en ligne n'est pas tout le temps de toute sérénité. C'est ce que pointe du doigt Google Analytics, à travers trois vidéos qui montrent le parcours du combattant parfois stressant que peuvent avoir à affronter les consommateurs.
A lire aussi


Chers sites de vente, attention à ne pas noyer vos potentiels clients sous trop d’informations contradictoires ou peu pertinentes. C’est ainsi que l’on pourrait résumer le message que fait passer Google Analytics aux acteurs du e-commerce, en publiant sur son blog trois vidéos qui illustrent les frustrations du shopping en ligne pour les acheteurs. Car si les achats sur Internet sont censés faciliter la vie des consommateurs, en leur permettant des achats en toute liberté, sans déplacement, en seulement quelques clics, la réalité du e-commerce est souvent différente. Les vidéos pointent du doigt le fait que les internautes sont bien souvent trop sollicités lors de leur shopping, ce qui peut détourner leur attention voir annuler l’acte d’achat. De même, l’enregistrement des données clients au moment du paiement, un processus souvent long, peut-être vécu comme un parcours du combattant.

Soigner son marketing numérique

« Avec la saison des fêtes qui bat son plein, il est important de vous assurer que votre site web et que votre marketing numérique fonctionne à plein régime. Vos clients potentiels doivent être en mesure de trouver ce dont ils ont besoin sur vos étagères numériques aussi facilement que dans la vraie vie », précise Google Analytics sur son blog. Attention donc à bien soigner la qualité de l’offre en ligne, mais également le parcours d’achat des consommateurs : en leur proposant des réponses peu pertinentes à leurs recherches ou en imposant des processus d’achats trop compliqués, ces derniers risquent de baisser les bras. Ce que montrent avec humour les trois vidéos mises en ligne.






Crédit photo : Brand X Vision

Retrouvez notre dossier Observatoire Orange-Terrafemina sur le m-commerce

VOIR AUSSI

Femmes seniors et e-commerce : des retraitées hyper-branchées 
« Tea-shopping party » : virée de e-shopping chez les copines
e-commerce : l'utile et l'agréable, ce que veulent les femmes
Budget shopping : avec 630 euros, les 15-24 ans soutiennent à eux seuls le secteur de l'habillement