"Sparrow face" : la mine de moineau est-elle la nouvelle "duck face" ?

"Sparrow face" : la mine de moineau est-elle la nouvelle "duck face" ?
"Sparrow face" : la mine de moineau est-elle la nouvelle "duck face" ?
On se souvient de la « duck face », cette moue destinée à affiner le visage sur les photos. Il faudra désormais compter avec la « sparrow face » (« tête de moineau »), nouvelle lubie des jeunes filles japonaises lorsqu'elles posent pour une photo.
A lire aussi
Mise au placard : que faire face à ce type de harcèlement moral ?
Mag
Mise au placard : que faire face à ce type de harcèlement...

Souvenez-vous de la duck face… La « moue du canard », cette expression affichée sur les photos, généralement postées par des jeunes filles sur les réseaux sociaux. Bouche en cul de poule, joues creusées : le visage est supposé être affiné. Au final, le sujet a surtout l’air prêt à embrasser quelqu’un d’invisible, ou en train d’aspirer des nouilles tout aussi invisibles. L’expression devient péjorative, et des blogs anti-duck face voient le jour sur Internet, comme ce Tumblr.

Duckface ou spaghettis invisbles ?

Avoir l'air d'un moineau attendant la béquée

Oubliez la duck face, voici la sparrow face (littéralement, « tête de moineau »). Bouche légèrement entrouverte et yeux écarquillés, la pose est aussi peu naturelle que l’autre. L’idée est d’avoir l’air d’un moineau attendant un ver de sa maman. Bien que cette perspective puisse paraître peu glamour, la sparrow face et son côté « innocent et mignon » aurait déjà des adeptes. Cette tendance venue du Japon a été popularisée par une émission de télévision, puis reprise sur le site kotaku.com avant d’être relayée sur le site BuzzFeed.

VOIR AUSSI

"La mère yogi nue qui allaite" ou la photo qui choque Instagram
Demande en mariage : il gâche une photo et fait le tour du web
Quand une tentative de séduction rate et fait le buzz - vidéo
Facebook : vos photos de profil exposées au Louvre ?