Quels forfaits en fonction de votre utilisation mobile ?

Quels forfaits en fonction de votre utilisation mobile ?
Quels forfaits en fonction de votre utilisation mobile ?
Selon les utilisateurs, le téléphone portable est un simple moyen de passer quelques coups de fil de temps en temps, ou, un véritable prolongement de la main. A ce jour, il est possible de tout faire avec un smartphone d’une centaine de grammes, mais les besoins ne sont pas toujours les mêmes. Toutefois, la 4G oriente clairement les usages vers une utilisation massive de l’internet mobile.
A lire aussi

Quelques statistiques

En l’espace de 2 ans, il est important de noter que les codes ont changé. L’émergence des forfaits sans engagement et illimités à moins de 20 euros a changé la donne. Désormais, disposer d’un réel illimité est à la portée de (presque) toutes les bourses. Avant janvier 2012 (arrivée de Free Mobile), c’est le prix qui déterminait les usages, à présent cette barrière n’existe plus.

97% de la population française âgée de plus de 16 ans possèdent un téléphone portable, dont un tiers se connecte tous les jours sur internet (57% chez les 16-24 ans). Aussi, 4 personnes sur 10 passent au moins 1 heure d’appel par mois, et, « seulement » 11% entre 3 et 5 heures. Notons que les femmes appellent beaucoup plus leurs enfants et leur mère que les hommes. En somme, l’utilisation première n’est plus de téléphoner, mais bien de se « connecter ».

De même, les néolithiques SMS laissent place à des services en ligne comme WhatsApp ou Viber. Les Français sont parmi les utilisateurs à le plus utiliser l’internet mobile avec les Australiens et les Suisses. Enfin, dans un tout autre registre, selon une étude britannique, 4 femmes sur 10 seraient « dévastées » si elles perdaient leur smartphone, véritable centre névralgique d’informations (conversations en ligne, photos, etc…).

4G, de la data à 100 à l’heure

Ce besoin d’être sans cesse connecté doit être nourri par un puissant réseau. Celui-ci permet de naviguer avec fluidité, grâce à la 4G (lancée depuis quelques mois), tout devient possible. Les forfaits 4G ont la particularité de proposer un volume de « data » supérieur à la moyenne, c’est-à-dire la possibilité d’échanger des données en masse sur internet.

À ce jour, sans engagement (pas de smartphone inclus), Bouygues Telecom propose sa gamme « Sensation », de 29,99 à 59,99 euros par mois pour un volume de data allant de 3 à 16 Go. A titre indicatif, dans le cadre d’une utilisation normale (réseaux sociaux, visionnage de vidéos, surf général), 1 Go permet de se connecter entre 4 et 8 heures.

Avec engagement (avec un smartphone compatible inclus), les gammes Origami de chez Orange et Carré de chez SFR valent le détour. Il faut toutefois compter entre 30 et 60 euros selon les forfaits proposés. Dans tous les cas, les appels sont illimités, tout comme les SMS.

Pour Free Mobile, il va falloir attendre un petit peu.

Les forfaits sans engagement (hors 4G)

Comme évoqué plus haut, les utilisateurs n’ont pas les mêmes exigences. Ceux ne nécessitant pas de data trouveront leur compte grâce à d’autres forfaits. Depuis janvier 2012, le marché du sans engagement permet de changer d’offre facilement selon ses besoins. Les acteurs phares sont B and YOU, Sosh et bien sûr Free Mobile.

Pour ceux qui souhaitent disposer d’une grande liberté d’utilisation, il est préférable d’opter pour un forfait à moins de 20 euros comprenant les appels illimités, les SMS illimités et 3 Go de data.

Pour ceux qui veulent uniquement téléphoner et envoyer des SMS, les forfaits à moins de 10 euros sont les plus appropriés. Au cas où, depuis peu, il est possible de souscrire à des options pour disposer de quelques bribes de data (de 1 à 5 euros, de 100 Mo à 1 Go).

Enfin, pour les plus économes comme pour les moins dépendants à leur mobile, les forfaits sans engagement à moins de 5 euros (voire à 2 euros comme chez Free Mobile) sont idéaux. Ils comprennent 2 heures d’appels et les SMS illimités, de quoi satisfaire bien des pipelettes.

En somme, l’offre n’a jamais été aussi vaste et aussi peu chère, profitons-en !