IPhone 6 : comment Apple vérifie que les smartphones ne se tordent pas ?

IPhone 6 : comment Apple vérifie que les smartphones ne se tordent pas ?
IPhone 6 : comment Apple vérifie que les smartphones ne se tordent pas ?
Quelques jours après sa sortie, les polémiques naissent autour de l'iPhone 6 qui se se tordraient assez facilement. Pourtant Apple applique un processus drastique pour s'assurer et vérifier que les smartphones dernière génération soient fiables et solides.
A lire aussi


Elles sont au nombre de quatre. Quatre phases pour s'assurer que l'iPhone 6 et plus ne se torde pas. Elles ont été dévoilées par l'agence espagnole EFE, relayée par 20minutos.es, qui était invitée avec un groupe réduit de journalistes par la compagnie américaine pour prouver la fiabilité de leur produit. Cette réunion était conduite par Phill Schiller, le vice-président marketing d'Apple, qui a déjà reconnu la fragilité de l'iPhone 6, qui a tenu à assurer qu'il n'y avait eu que neuf cas recensés de torsion, essayant de mettre fin à ce BendGate.

Vérifier que l'iPhone 6 ne se torde pas

- phase d'écrasement : Cette phase est réalisée un millier de fois pour chaque iPhone à vérifier, a expliqué Phill Schiller. Elle consiste à reproduire les gestes d'un usager qui possède l'iPhone6 et qui s'assied avec le smartphone dans la poche pour vérifier la solidité du produit.

- phase de pression à trois niveaux : Les ingénieurs mettent le smartphone sur des barres métalliques qui le tiennent à ses extrémités et appliquent ensuite une pression de 25 kilos sur la partie centrale. Durant la démonstration rapportée par le site 20minutos.es, les iPhones se sont tordus mais sont revenus à leur état normal.

- phase de pression à un niveau : pression de dix kilos directement sur le centre de l'iPhone qui est posé sur une surface plane.

- phase de torsion : pression sur l'iPhone à ses deux extrémités.