François Fillon : il twittait sous un faux pseudo

Le Premier ministre a été démasqué ce weekend sur Twitter. François Fillon utilisait le pseudo @fdebeauce pour suivre quelques collègues de l’UMP et prendre le pouls du débat politique online…
A lire aussi


Sur les réseaux sociaux, les têtes connues peuvent aussi choisir de garder l’anonymat, pour mieux écouter la foule qui s’exprime. Alors que les politiques ont massivement investi Twitter depuis quelques mois, François Fillon s’est laissé tenter en toute discrétion et s’est inscrit sous le pseudo @fdebeauce, en référence à un lieu-dit de la Sarthe, le Beaucé, où il possède une maison.

Comment F. Fillon se fait-il démasquer par un internaute ?
La chasse au pseudo débute le 2 décembre dernier, par un tweet du député UMP Jérôme Chartier : « François Fillon m'a dit qu'il était l'un de mes followers sous un pseudonyme. Une bouteille de champagne à celui qui le découvrira ». Le même jour, c’est un internaute enseignant et informaticien, @smarchau, qui trouve le pseudo du Premier ministre, et le magazine Les Inrockuptibles diffuse l’info qui s’est répandue sur la Toile.
Ce n’est que dimanche que François Fillon a levé ce secret de Polichinelle : « Bravo à @smarchau qui m'a trouvé le premier et merci à tous mes followers », pouvait-on lire sur le fil Twitter de @fdebeauce hier. Interrogé par l'AFP, l'entourage du Premier ministre a ensuite confirmé que @fdebeauce était bien François Fillon.

« Un miroir de l’action politique »
Le Premier ministre a-t-il succombé à une envie irrépressible d’écouter la rumeur publique en auditeur libre ? Certains commentaires ont plutôt soupçonné le chef du gouvernement d'avoir voulu ainsi suivre discrètement les messages de ses ministres. Peut-être voulait-il simplement faire ses armes sur la plateforme de microblogging pour éviter des impairs et des gaffes, impardonnables et pas faciles à effacer sur les outils numériques…
« Ce compte n'est pas destiné à ce que le Premier ministre s'exprime sur Twitter, qui est un réseau social pour tout le monde, cela ne va pas plus loin que ça », dit-on dans l'entourage du Premier ministre. Selon le ministre de l'Industrie Eric Besson, grand utilisateur de Twitter et invité de Radio J dimanche, il n’y a aucune « malice » dans la démarche de François Fillon. « Qu'il puisse aller surfer les réseaux sociaux sous un pseudo pour prendre la température, regarder ce qui s'y dit, ça me paraît de bonne intelligence. Les réseaux sociaux sont un miroir, parfois déformant, mais un miroir quand même de l'action politique », a-t-il ajouté.

Dimanche en fin de matinée, le compte de @fbeauce, toujours avec la même adresse, était rebaptisé @lazlo25... Et si d’autres politiques avaient eu la même idée ?

(Source : AFP)
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Pourquoi les politiques détestent Facebook et Twitter ?
Anthony Weiner démissionne suite aux photos osées postées sur Twitter
Primaires socialistes : Ségolène Royal accablée sur Twitter

L’INFO DES MEMBRES

Clash : Rachida Dati critique François Fillon
Eric Besson : Un « kéké » sur Twitter ?
Hugo Chávez : la politique sur Twitter