« Rosa Candida », ou la bouffée d’oxygène venue d’Islande !

« Rosa Candida », ou la bouffée d’oxygène venue d’Islande !
« Rosa Candida », ou la bouffée d’oxygène venue d’Islande !
On connaissait de l’Islande les polars à succès d’Arnaldur Indriðason. On découvre désormais avec « Rosa Candida » le merveilleux univers d’Audur Ava Olafsdottir. Il s’agit du 3è roman de cette auteure, couronnée de deux prix littéraires dans son pays natal et finaliste en France pour le Prix Femina et le Grand prix des lectrices Elle 2011.
A lire aussi
Le "plogging", le nouveau sport écolo venu de Suède
News essentielles
Le "plogging", le nouveau sport écolo venu de Suède

On pourrait qualifier ce roman de conte initiatique dont la figure centrale est Arnljotur, un jeune homme candide de 22 ans.

Au démarrage de l’histoire, deux grands évènements viennent de se produire dans sa vie : la perte accidentelle de sa mère, dont il était très proche, et l’arrivée également accidentelle de son premier enfant… Il y a de quoi être déstabilisé !

Pour se remettre de tout ça, il décide de commencer un voyage, seul, en destination d’une roseraie mythique située dans un monastère lointain.

Depuis sa plus tendre enfance, sa mère lui a en effet transmis le goût de ces fleurs et le monastère en question semble être parmi les plus réputés dans le domaine. Quel meilleur endroit rêvé pour planter la Rosa Candida, la fleur préférée de sa mère ?

Et puis le monastère, cela ressemble à un endroit idéal pour réfléchir et décider de son avenir.

Il quitte ainsi son pays, son père, son frère handicapé, sa fille âgée de quelques mois et la mère de celle-ci (qu’il n’a finalement connu qu’un quart de nuit comme il aime à le répéter !)

S’ensuivent des pages pleines de douceur et de délicatesse. Sa nouvelle paternité le titille et les grandes questions sur l’amour et les femmes sont au cœur de ses préoccupations. L’arrivée à destination de son voyage ne signifie en rien qu’il est arrivé au bout du chemin ! Mais je vous laisse découvrir la suite…

Une vraie parenthèse enchantée, pure et douce, comme on n’en voit que très rarement.

Découvrez d'autres conseils de lecture de Virginie Moret sur son blog Les lectures de Virginie !