Sélection du prix des Lectrices Terrafemina - Le Livre de Poche : "L'impossible pardon" par Randy Susan Meyers

Sélection du prix des Lectrices Terrafemina - Le Livre de Poche : "L'impossible pardon" par Randy Susan Meyers
Sélection du prix des Lectrices Terrafemina - Le Livre de Poche : "L'impossible pardon" par Randy Susan Meyers
Virginie013, jurée du Prix des Lectrices Terrafemina - Le Livre de Poche 2012 nous livre son avis sur l'un des romans de la sélection du mois de juillet "L'impossible pardon" par Randy Susan Meyers.
A lire aussi

La quatrième de couverture de L'impossible pardon par Randy Susan Meyers :

"Quand maman m'a demandé de lui sauver la vie, je n'ai pas du tout été surprise. Dès ma première semaine à la maternelle, j'avais compris qu'elle n'était pas le genre de mère à porter des colliers de nouilles.


Passe-moi un Pepsi, Lulu.
Sors le lait pour les céréales de ta sœur.
Va m'acheter un paquet de Winston.
Et puis un jour, elle est montée d'un cran.
Ne laisse pas entrer papa dans l'appartement.


Mais Lulu, dix ans, finit par ouvrir la porte, et le cauchemar commence. Son père poignarde sa mère et blesse grièvement sa petite sœur, Merry, six ans. Recueillies par leur grand-mère, puis envoyées dans un orphelinat, les fillettes grandissent avec le poids de cette journée terrible. Tandis que l’aînée raye son père de son existence, la cadette lui rend visite en prison. Confrontées à une même douleur, Lulu et Merry réagissent différemment : la première veut bâtir sa vie vaille que vaille, l'autre se débat dans ses traumatismes. Alternant les récits des deux sœurs sur une trentaine d’années, ce roman bouleversant aborde avec force, nuance et complexité les questions de la survie et de la culpabilité et de la lente reconstruction de ces petites filles meurtries."



J'ai adoré ! Un livre bouleversant, dont on ne sort pas indemne. Ce qu'expriment ces deux fillettes (qui deviennent des femmes) au fil des chapitres sonne vraiment juste, on voit deux manières de réagir à un tel drame. Et d'un autre coté je ne peux m'empêcher de penser qu'elles n'ont pas vécu le même drame, une porte la culpabilité d'avoir ouvert à son père et donc permit qu'il tue sa mère, et sa soeur doit vivre avec le fait que son père est tenté de la tuer! J'ai trouvé le dénouement un peu facile mais ce livre vaut vraiment le coup !

Et je ne peux pas parler de ce livre sans parler des villages SOS qui permet (entre autres) à des enfants ayant vécu de tel drame de se reconstruire, de grandir en conservant les fratries unies, et d'évoluer dans ce qui ressemble le plus à une famille.

Plus d'actu sur : Le Prix des Lectrices Terrafemina - Le Livre de Poche 2012

Prix des Lectrices Terrafemina - Le Livre de Poche 2012 : Le roman favori d'août
Prix des Lectrices Terrafemina - Le Livre de Poche 2012 : Le roman favori de juillet
Les avis des jurées du Prix des Lectrices sur "Les Trois saisons de la rage" de Victor Cohen-Hadria