Tunisie : le patron de Nessma condamné pour la diffusion de Persepolis

Tunisie : le patron de Nessma condamné pour la diffusion de Persepolis
Tunisie : le patron de Nessma condamné pour la diffusion de Persepolis
Nabil Karoui, patron de la chaîne de télévision Nessma, a été condamné jeudi par un tribunal tunisien à payer près de 1 300 euros pour la diffusion l'an dernier du film franco-iranien Persepolis. Il était jugé pour « atteinte au sacré ».
A lire aussi


Le patron de la chaîne de télévision Nessma a été condamné jeudi 3 mai par un tribunal tunisien pour avoir diffusé l’an dernier le film franco-iranien Persepolis. Nabil Karoui, absent à l'annonce du verdict, devra ainsi payer une amende de 2 400 dinars, soit 1 300 euros environ.
Il a en effet été reconnu coupable de la « diffusion au public d’un film troublant l’ordre public et portant atteinte aux bonnes mœurs », a estimé le tribunal de première instance de Tunis, qui a également sanctionné un responsable de la production et un technicien de la chaîne au paiement d’une amende de 1 200 dinars chacun.
« Ce jugement est une atteinte à la liberté de la presse. On espérait un acquittement pur et simple en cette Journée mondiale de la liberté de la presse », a déclaré d'avocat de la chaîne Me Abada Kefi.

Voir la bande-annonce Persepolis :


Alexandra Gil

Avec AFP

VOIR AUSSI

Tunisie : « une condamnation du patron de Nessma TV serait inadmissible »

Tunisie : une chaîne de télévision attaquée par des islamistes
Tunisie : une habitante de Tunis raconte
Élections en Tunisie : « Les show off islamistes ne nous font pas peur »

Tunisie : le blogueur quitte le gouvernement
Tunisie : la modernité des femmes est un acquis à défendre

Plus d'actu sur : Tunisie

Femen Tunisie : Amina Tyler poursuit son combat en blonde - vidéo
Tunisie : les femmes manifestent pour leurs droits et contre la future constitution
Tunisie : la femme est « complémentaire de l'homme » pour l'Assemblée constituante