Avec sa pipe, le Elle se taille une mauvaise réputation

Avec sa pipe, le Elle se taille une mauvaise réputation
Avec sa pipe, le Elle se taille une mauvaise réputation
En publiant dans son numéro du 20 juillet un article intitulé « la fellation, le ciment du couple », le magazine ELLE est allé droit au casse-pipe. Choqués, amusés ou révoltés, les internautes s’en donnent à cœur joie depuis ce matin sur les réseaux sociaux pour dénoncer le sexisme latent dont fait preuve le journal. A croire que si la « fellation n’est plus taboue », il vaudrait peut-être mieux parfois ne pas piper mot...
A lire aussi
"La taille de la jupe", la chanson pop qui dénonce le harcèlement de rue
News essentielles
"La taille de la jupe", la chanson pop qui dénonce le...


88,5% des femmes de 35-39 ans la pratiquent. 70% des 25-34 ans également. La petite gâterie, la fellation, la pipe... Pas de sujet tabou à l’horizon donc, la pipe plaît, séduit, excite et a de beaux jours devant elle. Et pourtant, le magazine Elle arrive à faire parler de lui avec une enquête qui place la pipe sous le feu des projecteurs depuis ce matin et qui soulève les réactions les plus vives sur les réseaux sociaux. Si généralement les articles sexo ont les faveurs de ces dames, qui se régalent de l’impertinence de la presse féminine qui leur parle sans tabou, cette fois-ci, il semble que le dossier du Elle leur reste en travers de la gorge…

On comprend qu’à être présentées comme des suceuses en puissance, dont le pouvoir dans le couple se résume à accepter de se mettre à genoux et d’avaler, afin de négocier la couleur de la tapisserie du salon ou la prochaine destination des vacances, la moutarde leur soit montée au nez.

Si certains des propos tenus dans le Elle peuvent ne pas sembler choquants en soit, et parleront à de nombreuses femmes– que celle qui n’a jamais usé de ses charmes pour parvenir à ses fins me jette la première pipe – le ton doctoral et faussement complaisant qui explique à chaque lectrice qu’une petite fellation lui facilitera la vie en lui évitant les humeurs de monsieur, a de quoi laisser perplexe. Voire de donner le sentiment d’un bond en arrière, qui ne saurait plaire à nos mères ni à nos grand-mères. La pipe ciment du couple ? La pipe accessoire du couple, la pipe joujou du couple, la pipe friandise du couple : oui. La pipe objet de chantage, la pipe instrument de thérapie de couple, la pipe symbole narcissique : niet !

Au-delà de cette pipe de la discorde, n’oublions cependant pas que si l’article du Elle fait preuve de maladresses crispantes et de lourdeurs machistes à répétition, le fond porte un message à ne pas jeter avec l’eau du bain : faites des pipes, pas la guerre ! On ne saurait finalement qu’approuver.

VOIR AUSSI

Pub sexiste : la fellation fait-elle vendre ?
Les fantasmes sexuels des hommes et des femmes à la loupe
Sondage Présidentielle 2012 : la fellation plus répandue chez les femmes votant à gauche

L’INFO DES MEMBRES

Elle : buzz sur "la pipe ciment du couple" - les meilleurs tweets