Laurence Ferrari : Le Grand 8 est l'émission "d'une bande de copines"

Laurence Ferrari : Le Grand 8 est l'émission "d'une bande de copines"
Laurence Ferrari : Le Grand 8 est l'émission "d'une bande de copines"
Dans cette photo : Laurence Ferrari
D8, « la nouvelle grande chaîne », poursuit son teasing à quatre jours de son lancement. Elle vient en effet de dévoiler le générique du « Grand 8 », le talkshow qui sera présenté par Laurence Ferrari et sa « bande de copines ».
A lire aussi
Une bande dessinée du Projet Crocodiles dénonce les violences obstétricales
News essentielles
Une bande dessinée du Projet Crocodiles dénonce les...


À quelques jours de son lancement, la chaîne D8, qui remplacera sous peu Direct 8, poursuit son opération séduction. Après la présentation en grande pompe de ses programmes et de ses animateurs, le lancement de sa campagne de communication, celle que l’on surnomme déjà « La nouvelle grande chaîne », vient de dévoiler le générique du « Grand 8 », le nouveau programme de Laurence Ferrari.

On y voit l’ancienne présentatrice du 20 heures de TF1, entourée de ses quatre chroniqueuses : Audrey Pulvar, Roselyne Bachelot, Hapsatou Sy et Élisabeth Bost. Comme elles devraient le faire dans le cadre de ce talkshow, les cinq femmes, sourire aux lèvres, discutent, argumentent et se soutiennent. Exactement comme le ferait n’importe quel groupe d’amies.

Interrogée sur le plateau du Buzz Média/Le Figaro, Laurence Ferrari a d’ailleurs expliqué que cette émission était en quelque sorte celle d’une « bande de copines qui discutent des sujets d’actualité. Il y a de bonnes frictions sur le plateau mais toujours dans un esprit de respect et de générosité. La vedette de l'émission, c'est la bande et non pas l'une ou l'autre des animatrices. »

Voir le générique du « Grand 8 »



VOIR AUSSI

Tweetgate, potentielle émission sur D8 : Valérie Trierweiler s'explique
Audrey Pulvar sera aux côtés de Laurence Ferrari sur Direct 8
Valérie Trierweiler : bientôt une émission sur Canal + ? Twitter se déchaîne
Mercato des médias : Ferrari, Massenet, Morandini... Qui part, qui reste ?