L’ex Desperate Housewives Dana Delany reprend du service dans Body of Proof

L’ex Desperate Housewives Dana Delany reprend du service dans Body of Proof
L’ex Desperate Housewives Dana Delany reprend du service dans Body of Proof
Dana Delany revient dans Body of Proof sur M6 dès le 14 mars. L’ex-Desperate Housewives est de retour comme neurochirurgienne reconvertie en médecin légiste suite à un accident de voiture qui a endommagé sa main. Entre les enquêtes policières et la relation mouvementée avec sa fille dont elle a perdu la garde, Dana Delany gagne un rôle inédit de détective armé d'un scalpel.
A lire aussi


Body of Proof sera lancé le 14 mars sur M6. Dans le rôle principal, les spectateurs retrouveront une actrice familière : Dana Delany qui incarnait l’une des Desperate Housewives. Mais depuis trois saisons déjà (dont deux ont déjà diffusées sur Canal +) elle interprète Megan Hunt, une neurochirurgienne poussée à l’étude de corps morts suite à un accident de voiture qui a définitivement endommagé sa main. Avec son tempérament de feu, cette médecin légiste ne se contente évidemment pas de disséquer des victimes pour les enquêtes.

Megan Hunt s’implique dans les investigations criminelles, jusqu’à réussir à déceler le coupable avant les enquêteurs. Cela n’est pas sans être constamment sous le coup d’une culpabilité qui la ronge : elle a accidentellement causé la mort de son dernier patient lorsqu’elle exerçait en tant que chirurgienne. Ses méthodes de travail douteuses et sa personnalité plutôt antipathique valent à Megan Hunt de s'attirer les foudres de son supérieur, l’inspecteur Bud Morris interprété par John Caroll Lynch. Elle gagne cependant un allié en la personne du Dr Peter Dunlap (Nicholas Bishop), son binôme à la morgue. La vie personnelle de l’héroïne reste un désastre : divorce, perte de la garde de sa fille qui lui reproche d’avoir privilégié sa carrière... Il lui reste heureusement la satisfaction d’avoir réussi à s’imposer en talons aiguilles dans un monde d’hommes.

Salima Bahia

VOIR AUSSI

Le monde du travail dans les séries : une pure fiction ?
Les séries TV de la rentrée
"Girls" : enfin une série pour les filles "normales"