Pour Najat Vallaud-Belkacem, Rihanna doit montrer l'exemple

Pour Najat Vallaud-Belkacem, Rihanna doit montrer l'exemple
Pour Najat Vallaud-Belkacem, Rihanna doit montrer l'exemple
Dans cette photo : Rihanna
Interviewée par Laurent Argelier sur MFM, Najat Vallaud-Belkacem est sortie quelques instants de son rôle pour parler musique... Avant, subtilement, de revenir à la défense des Droits des femmes. Habile !
A lire aussi


Elle est ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement mais, plus jeune, ce qui la faisait secrètement rêver, ce n’était pas le Parti socialiste ni même l’Assemblée nationale, mais la chanson. Invitée mardi matin sur les ondes de la radio MFM dans le cadre de l’émission « Les Buzz People » de Laurent Argelier, Najat Vallaud-Belkacem est en effet sortie quelques minutes de ses fonctions ministérielles pour parler musique. Et à la question de savoir si elle avait abandonné son rêve, la ministre répond : « Devenir chanteuse, oui définitivement. Par contre, continuer à écrire et peut-être transformer tout cela, un jour, en album, ça reste là. Qui sait ? Mais c’est bien de continuer à vivre avec ses rêves, non ? Il ne faut pas se couper des choses. »

Parmi ses chansons françaises fétiches : Les loups de Serge Reggiani qu’elle dit « adorer », La mamma de Charles Aznavour ainsi que le titre Sans la nommer de Georges Moustaki, qu’elle n’hésite pas à fredonner de sa voix fluette. Des goûts surprenants et « pas très modernes », concède-t-elle. Dans un tout autre registre, la cadette du gouvernement dit également aimer Rihanna, dont elle juge la « voix extraordinaire », rapporte le site Pure Charts.

« Si je devais rencontrer Rihanna, je lui dirais d’arrêter de conforter les stéréotypes dans ses clips »

Mais si Najat Vallaud-Belkacem aime la chanteuse de la Barbade, elle ne goûte guère la manière dont elle se met en scène dans ses vidéos : « Si je devais la rencontrer, je lui dirais qu'elle doit arrêter de conforter les stéréotypes dans ses clips ». Et d’ajouter : « Ce n'est pas un vrai coup de gueule mais quand vous prenez une femme comme elle, qui doit avoir une influence forte sur la jeunesse comme en ont eu Britney Spears et Beyoncé, ce serait bien qu'elle montre d'autres choses que ces clichés où les femmes sont perpétuellement soumises et dominées. C'est ce qui me dérange dans son exercice. » 

VOIR AUSSI

Najat Vallaud-Belkacem est la révélation politique de l’année 2012
Najat Vallaud-Belkacem incarne le changement pour 1 Français sur 5
Les féministes soutiennent les engagements de Najat Vallaud-Belkacem
Najat Vallaud-Belkacem : « La campagne est plus dure, mais le PS est mieux armé »


L'INFO DES MEMBRES

Najat Vallaud-Belkacem rêve d'un album et aime Rihanna et The Voice