Pippa Middleton chroniqueuse pour Vanity Fair : Twitter ricane

Pippa Middleton chroniqueuse pour Vanity Fair : Twitter ricane
Pippa Middleton chroniqueuse pour Vanity Fair : Twitter ricane
Dans cette photo : Pippa Middleton
La sœur de Kate Middleton continue sur sa lancée : après avoir écrit pour le magazine britannique Waitrose Kitchen, elle sera en charge d'une chronique dans le prestigieux Vanity Fair. Un recrutement en or, pourtant controversé sur le web, où Pippa Middleton est allègrement moquée.
A lire aussi


Pippa Middleton
sera la nouvelle chroniqueuse de Vanity Fair : la nouvelle, annoncée par le magazine cette semaine sur Internet, n’a pas manqué de faire réagir ses détracteurs. « Mauvaise décision : c’est l’équivalent de prendre Paris Hilton ou Kim Kardashian comme chroniqueuse », s’insurge un internaute dans les commentaires. Plus loin, l’un constate que le magazine « touche le fond », tandis que l’autre ironise « qui sera le prochain ? Le teinturier d’Obama ? ».

Son compte parodique reprend du service

De nouvelles actus pour Pippa et c’est son compte parodique Twitter qui reprend du service : @PippaTips délivre de savoureux tweets complétement absurdes. On y trouve de subtils conseils sur tout et surtout sur rien, comme : « On peut profiter d’une sieste rafraîchissante d’après-midi en faisant une sieste pendant l’après-midi.


Ou encore : « Écrire est comme parler mais les mots sont faits avec un stylo ou un clavier au lieu d'une bouche. »

Pippa ne récolte pas les suffrages de la profession

Le faux compte Twitter de Pippa délivre bon nombre de conseils judicieux, tout comme l’écrivain Philip Womack : pas avare de tuyaux, il a écrit sur son blog un billet sobrement intitulé « Astuces pour Pippa Middleton en tant que chroniqueuse de Vanity Fair ». Extrait : « On attendra de toi que tu chroniques. Ce qui veut dire que tu devras écrire ce que j’appelle un « papier » de temps à autre, selon les termes de ton contrat (c’est le papier en plaqué or que tu as signé, à la vue duquel le rédacteur en chef de Vanity Fair était si heureux) ».

Autre critique, celle d’Eleanor Mills, journaliste au Sunday Times : « Pippa Middleton nouvelle chroniqueuse de Vanity Fair, c’est une blague ? Elle est tellement insignifiante », lâche-t-elle sur Twitter.



Moquée par la profession, boudée par les internautes, espérons pour Pippa Middleton que sa première chronique fasse taire les mauvaises langues. Au programme : sa passion pour le tennis.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

"Celebrate" : Pippa Middleton ou l'art de gérer une surprenante célébrité
Pippa Middleton devient chroniqueuse culinaire pour "Waitrose Kitchen"