Serge le lama, la nouvelle icône publicitaire des transports en commun de Bordeaux

Serge le lama, la nouvelle icône publicitaire des transports en commun de Bordeaux
Serge le lama, la nouvelle icône publicitaire des transports en commun de Bordeaux
Après plusieurs semaines au sommet, le buzz autour de Serge le lama ne semble toujours pas s’estomper. La nouvelle mascotte bordelaise prête ainsi son image pour une campagne publicitaire concernant le réseau de tramway et de bus de Bordeaux.
A lire aussi

Il semblerait que l’histoire du lama le plus célèbre de France soit une histoire sans fin. Les péripéties de Serge le lama se poursuivent mais ne se ressemblent décidément pas. Dernière aventure en date ? La régie publicitaire du réseau de tramway et bus de Bordeaux a décidé « d’embaucher » Serge le lama afin de faire de la prévention contre la fraude dans les transports en commun de la ville. L’affiche montre un Serge le lama posant fièrement avec une carte de transport, et pour slogan « Je monte, je valide ».

La nouvelle campagne fait réagir sur Twitter

Annoncée sur Twitter par le réseau bordelais, la nouvelle a été accueillie avec humour… mais aussi une certaine lassitude sur les réseaux sociaux. « Même Serge valide #Humour Bien joué @tbc, c'est plus marrant que Serge au stade :) » affirme Boris. « TBC qui fait sa pub avec Serge le lama ! Si j’ai des chances de le croiser dans le tram ça motive à vivre à Bordeaux :-) » s’exclame, pour sa part, Hubert C. Valentin Rolando, lui, n’apprécie pas cette campagne : « Serge le lama égérie de la nouvelle campagne de TBC, les gars c’est sérieux ? #véto #honteàlacub ».

Retour aux origines pour Serge le lama

Ironie de l’histoire ? Revanche sur ses ravisseurs ? En effet, l’animal avait été kidnappé et pris en photo… dans le tram bordelais ! Le soir d'halloween, cinq jeunes Bordelais sortant de discothèque et particulièrement éméchés étaient entrés par effraction dans le cirque John Beautour, et ressortis avec un lama. Leur escapade s'était terminée lorsque le conducteur d'un tramway avait refusé de transporter l'animal et appelé la police.

VOIR AUSSI

Les animaux au travail : une tendance au poil

Dans l'actu