Lorde et sa crème anti-acné : le selfie qui fait du bien aux jeunes

Lorde et sa crème anti-acné : le selfie qui fait du bien aux jeunes
Lorde et sa crème anti-acné : le selfie qui fait du bien aux jeunes
Dans cette photo : Grammy Awards 2015
Révélation musicale de l'année 2013, adulée par des millions de fans, la chanteuse Lorde garde les pieds sur Terre. Loin de se la jouer diva, l'artiste de 17 ans a récemment posté sur son compte Instagram une photo d'elle au naturel : cheveux décoiffés et crème anti-acné sur le visage. L'objectif : montrer qu'elle est une adolescente (presque) comme les autres, avec ses qualités et ses défauts.
A lire aussi


Elle est la révélation des derniers Grammy Awards desquels elle est repartie avec deux trophées : celui de la chanson de l'année pour Royals et de la meilleure performance pop en solo. Elle est adoubée par les plus grands noms de l'industrie musicale américaine dont Pharell Williams qui a récemment déclaré sur sa page Facebook qu'elle était l'une de ses artistes préférées. Pourtant, Lorde semble garder les pieds sur Terre.

Pour preuve, il y a trois jours, la chanteuse de 17 ans a posté sur son compte Instagram une photo d'elle au naturel. Dans son lit, les cheveux rassemblés en un chignon décoiffé, sans maquillage mais le visage tartiné de crème, l'adolescente prend la pose. Le cliché partagé avec ses quelques 780 000 abonnés à ce jour s'accompagne d'une légende étonnante pour la pop star qu'elle est : « In bed in Paris with my acne cream on ». (« Dans mon lit à Paris, avec ma crème contre l'acné », en français). À l'heure où les stars veulent paraître sous leur meilleur jour en toutes circonstances, quitte parfois à retoucher leurs selfies à l'instar de Kim Kardashian, l'artiste néo-zélandaise s'accepte avec ses qualités et ses défauts. Mieux, elle ne les cache pas. Une assurance qui n'est passé inaperçue, en 72 heures la photo a été likée plus de 100 000 fois.


« Prenez des photos de vous habillées de vêtements étranges et aimez-vous comme ça »

En janvier 2014, Lorde avait déjà dévoilé cette part de sa personnalité lors d'une longue interview accordée au magazine Rookie. Et ainsi que le rappelle le Huffington Post, la jeune artiste avait appelé les lectrices à développer leur estime d'elles-mêmes. « C'est très difficile, en particulier lorsque qu'on expose son côté créatif devant tout le monde. La clé c'est d'être fier de tout ce qu'on fait », avait-elle expliqué. Et d'ajouter : « Prenez des photos de vous habillées de vêtements étranges et aimez-vous comme ça. Soyez heureuse et soyez heureuse aussi si des personnes détestent ces photos. Parfois, ça peut-être amusant. C'est difficile, je sais, mais tout le monde doit affronter ce genre de choses ».

>> Quand New York lutte contre les diktats de la beauté <<

Si le selfie posté par Lorde est une initiative personnelle et spontanée, on assiste depuis quelques mois à une multiplication des actions visant à briser les diktats de la beauté auprès des plus jeunes. En septembre dernier, le magazine Vogue britannique réalisait un film sur les dessous des photos de mode. L'objectif : montrer l'ampleur du travail nécessaire pendant et après séance photo pour arriver aux résultats des couvertures de magazines, et décomplexer les plus jeunes. Un mois plus tard, c'est la municipalité de New York qui s'emparait de la question à travers sa campagne d'affichage intitulée « New York City Girl ». Adressée aux fillettes de 7 à 12, elle avait pour but de les détourner de leur obsession de la perfection physique.

À propos
Grammy Awards 2015