Laurence Boccolini : apaisée dans son rôle de maman et sa carrière professionnelle

Laurence Boccolini : apaisée dans son rôle de maman et sa carrière professionnelle
Laurence Boccolini : apaisée dans son rôle de maman et sa carrière professionnelle
Dans cette photo : Laurence Boccolini
Elle anime l’émission Money Drop depuis 2011 et s’assure une belle audience à chaque diffusion avec en moyenne  4,7 millions de télé­spectateurs : Laurence Boccolini est la rebelle du PAF et l’assure, elle est désormais sereine, à la fois dans sa carrière et dans sa vie de jeune maman.
À lire aussi

Elle s’est faite connaître du grand public en animant sur TF1 l’émission Le maillon faible, un « jeu très décrié auquel personne ne croyait » de son propre aveu : Laurence Boccolini a accepté le challenge et l’a relevé haut la main, devenant l’une des animatrices les plus appréciées du PAF, malgré sa sévérité feinte. Idem pour l’émission Money Drop : elle anime le jeu depuis 2011 et s’est imposée comme la reine de l'access sur TF1, avec en moyenne  4,7 millions de téléspectateurs. Aujourd’hui, elle vit sa carrière avec sérénité. « Faire Money Drop me fait travailler intensément, mais ça me laisse également de longues semaines pour profiter de ma fille. Ça ne change pas ma façon de voir les choses », confie-telle dans une interview à TV Mag.

>> Laurence Boccolini parle de sa fille et de Mickaël <<

« Tout d'abord parce que ma carrière est derrière moi. Puis je ne planifie rien à l'avance. Je suis contente de ce que j'ai et je me sens en accord avec ce que je fais et ce que je suis. Il n'y a rien de mieux », ajoute-t-elle. Celle qui se présente comme une « Rebel TV host » (animatrice rebelle) sur son compte Twitter a donc réussi à trouver l’équilibre entre sa vie sur les plateaux télé et le rôle de maman qu’elle doit assumer depuis l’arrivée de sa fille, la petite Willow, en novembre dernier.

>> Laurence Boccolini : un bébé à 50 ans <<